Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Amal Clooney face au pire : une djihadiste qui a laissé une fillette mourir

Amal Alamuddin Clonney, enceinte, demande au gouvernement Irakien et aux pays de l'ONU de sévir contre Daesh lors d'un discours à l'ONU à New York le 9 mars 2017.
12 photos
Lancer le diaporama
Amal Alamuddin Clonney, enceinte, demande au gouvernement Irakien et aux pays de l'ONU de sévir contre Daesh lors d'un discours à l'ONU à New York le 9 mars 2017.
Pour la première fois, une membre de l'Etat Islamique est poursuivie pour crime de guerre et meurtre. Il s'agit d'une Allemande qui est actuellement jugée dans son pays. Amal Clooney est l'une des avocats qui représentent la mère de la victime.

Accusée d'avoir laissé mourir de soif une fillette yazidie en Irak, une Allemande est jugée depuis mardi 9 avril 2019 pour crime de guerre et meurtre, dans le premier procès du genre contre une membre du groupe Etat islamique, rapporte l'AFP. Les avocats qui représentent la mère de la victime, dont l'influente Libano-Britannique Amal Clooney ainsi que la prix Nobel de la paix et ancienne esclave sexuelle de l'EI, Nadia Murad, considèrent cette procédure judiciaire comme "la première dans le monde pour les crimes commis par l'EI contre les victimes yézidies", minorité religieuse kurdophone persécutée et asservie en Irak par les jihadistes à partir de 2014. Le procès a débuté devant un tribunal de Munich, sous haute protection policière, et doit durer jusqu'en septembre. L'accusée, Jennifer Wenisch 27 ans, encourt la perpétuité.

L'accusée n'a rien entrepris pour sauver la fillette

Issue d'un milieu défavorisé, sans formation et n'ayant pas terminé le collège, la jeune femme avait quitté l'Allemagne pour rejoindre l'EI en septembre 2014. De juin à septembre 2015, selon l'accusation, elle patrouillait, armée, pour la police des moeurs à Falloujah et Mossoul, deux villes irakiennes. Cette force veillait notamment au respect des règles de conduite et d'habillement fixées par les jihadistes. A la même période, elle et son mari ont acheté parmi un groupe de prisonniers une fillette de cinq ans et sa mère issues de la minorité yézidie afin de les exploiter en tant qu'esclaves, selon l'accusation. "Un jour que la petite fille était malade, elle a mouillé son matelas (en urinant). Le mari de l'accusée l'a punie en l'enchaînant à l'extérieur par une chaleur de plomb, la laissant ainsi mourir de soif de manière atroce", explique le parquet dans un communiqué. "L'accusée a laissé son mari faire et n'a rien entrepris pour sauver la fillette", accuse-t-il encore. Selon la presse allemande, Nora B., la mère de la victime qui vit désormais réfugiée en Allemagne, a indiqué aux enquêteurs que l'accusée était intervenue mais lorsqu'il était déjà trop tard.

Extradée en 2016, arrêtée en 2018

Jennifer Wenisch a été arrêtée par les services de sécurité turcs en janvier 2016 à Ankara, puis a été extradée vers l'Allemagne. Mais elle n'a été placée en détention qu'en juin 2018, après avoir été arrêtée en tentant de rejoindre avec sa fille de deux ans les territoires que l'EI contrôlait encore en Syrie. Selon le magazine Der Spiegel, c'est au cours de ce départ avorté qu'elle a raconté sa vie en Irak à son chauffeur. Ce dernier était en réalité un informateur du FBI qui la conduisait dans une voiture équipée de micros. Le parquet a utilisé ces enregistrements pour l'inculper. Elle lui a confié ainsi la mort de la fillette.

Amal Clooney et Nadia Murad sont à la tête d'une campagne internationale pour faire reconnaître les crimes contre les Yézidis comme un génocide, mais elles n'étaient pas présentes mardi à Munich. "Cette affaire est importante pour tous les survivants yézidis. Chaque survivant que j'ai pu rencontrer attend la même chose : que les coupables soient poursuivis (...) ceci est donc un grand moment pour moi, pour toute la communauté yézidie", a souligné Nadia Mourad. Pour Amal Clooney, il doit s'agir "du premier procès parmi de nombreux autres". L'épouse de George Clooney et mère de leurs jumeaux Ella et Alexander pourrait peut-être inspirer, à travers son travail, son mari, acteur mais également scénariste, réalisateur et producteur, pour faire un film puissant, lui qui se passionne pour la géopolitique.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Jade Foret, dans une story Instagram du 29 juillet 2019, a démenti être célibataire comme elle le prétendait quelques heures plus tôt dans une précédente story, ajoutant une photo de la mention "épouse d'Arnaud Lagardère" dans son passeport.
Pauline Ducruet chez son père Daniel Ducruet au Cap d'Ail (Alpes Maritimes) avec sa demi-soeur Linoué dans le cadre d'un portrait en toute intimité proposé par le magazine Story : des vies hors normes sur M6 le 21 juillet 2019.
Karen Khachanov après sa huitième de finale contre Juan Martin Del Potro à Roland-Garros le 3 juin 2019. Sa femme Veronika Shkliaeva est enceinte de leur premier enfant
Jade Lagardère à l'hôpital en Belgique le 5 juillet 2019, en raison d'une pyélonéphrite.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Le mannequin Kinsey Wolanski a interrompu la finale de la Ligue des champions Tottenham-Liverpool au Wanda Metropolitano, à Madrid, le 1er juin 2019.
Olivier Dion se prête au jeu de l'interview VNR de Purepeople.
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Images de l'enterrement de vie de garçon de Louis Ducruet au Japon en avril 2019. Instagram.
Chiara Ferragni fête ses 32 ans en famille avec le sac "Peekaboo" de Fendi. Mai 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel