Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Amal Clooney : Divine pourfendeuse devant George et ses parents, fiers

Amal Clooney : Divine pourfendeuse devant George et ses parents, fiers
Par Christopher R.
Amal Clooney et George Clooney à la sortie du dîner United Nations Correspondence Association au Cipriani à New York, le 5 décembre 2018.
17 photos
Lancer le diaporama
Amal Clooney et George Clooney à la sortie du dîner United Nations Correspondence Association au Cipriani à New York, le 5 décembre 2018.
Figure pour ce qui est de défendre les laissés pour compte et les minorités, Amal Clooney a été honorée par les Nations unies le temps d'une soirée où elle n'a pas manqué de rappeler son engagement tout en taclant Trump et d'annoncer un nouveau combat avec son mari.

Quelques jours après avoir annoncé qu'elle allait s'opposer à Lafarge en Syrie et défendre les intérêts d'un groupe de femmes yézidies, Amal Clooney a reçu un prix prestigieux. Avant d'aller une nouvelle fois s'opposer à l'État islamique, l'avocate britannique spécialisée dans les droits de l'homme a pris part, mercredi 5 décembre 2018, à un dîner organisé par les Nations unies à New York.

Divine dans une robe bleue et blanche, Amal a reçu le prix du Global Citizen of the Year, sous les yeux de son mari on ne peut plus fier, George Clooney. Discret dans l'assemblée, l'acteur hollywoodien était accompagné de ses parents, Nick et Nina, pour soutenir la sublime et respectée Amal.

Pendant la soirée, l'avocate au barreau de Londres n'a pas manqué de marquer à nouveau son engagement et a notamment fustigé Donald Trump. Qu'importe si ce 5 novembre était le jour des obsèques de George H. W Bush et que l'actuel pensionnaire de la Maison Blanche a appelé à un forme d'unité nationale alors que le pays est totalement divisé. Pour Amal Clooney, le dirigeant conservateur est en train de "donner le feu vert" aux régimes autocratiques que sont la Corée du Nord, les Philippines, l'Arabie saoudite, la Hongrie, la Turquie et, depuis peu, le Brésil.

"Le président américain a donné un feu vert à tant de régimes qui ont qualifié la presse dans ce pays d'ennemi du peuple. Et, bien sûr, il y a deux mois, un journaliste du Washington Post, Jamal Khashoggi, s'est rendu à un consulat à Istanbul et a été torturé à mort", a notamment déclaré la mère des jumeaux Ella et Alexander Clooney.

Le couple a dans la foulée annoncé la mise en place de TrialWatch, un projet lancé par la Clooney Foundation for Justice qui se chargera de surveiller de près divers procès incluant journalistes, figures d'opposition, membres de la communauté LGBTQ, minorités religieuses, femmes et filles, dans le but de dénoncer les diverses pressions dont ces personnes font l'objet et de les défendre face aux puissants.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image