Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Amanda Bynes : La star bipolaire et schizophrène risque la prison

Amanda Bynes : La star bipolaire et schizophrène risque la prison
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.

Amanda Bynes va mieux, merci pour elle, mais elle n'est pas encore à l'abri de nouveaux problèmes... En effet, son dossier judiciaire ouvert en septembre 2014 après son arrestation pour conduite sous influence en Californie pourrait lui coûter sa conditionnelle et l'envoyer en prison.

Le dimanche 28 septembre 2014, Amanda Bynes était arrêtée au volant d'une Mercedes, dans les rues de San Fernando Valley, où elle avait stoppé son véhicule en plein milieu d'une intersection sur le boulevard Van Nuys. Au poste de police où elle avait été conduite, la recherche de stupéfiants dans son organisme avait ainsi permis de découvrir qu'elle était sous influence d'Adderall. Il s'agit d'un médicament contre l'hyperactivité, constitué d'une combinaison de quatre sels d'amphétamine. Plusieurs mois après, et alors qu'elle a traversé un énième pétage de plombs, cette arrestation pourrait lui coûter gros.

Le site américain TMZ.com affirme que l'avocat général n'aurait aucune intention de porter son dossier devant la justice car la starlette de 28 ans présentait un taux relativement faible d'Adderall et Amanda avait également affirmé s'être fait prescrire ce produit par un médecin. En revanche, il a transmis le dossier au procureur du comté de Los Angeles car la conduite sous Adderall, même à faible dose, peut constituer une violation de la conditionnelle, or la jeune femme est effectivement sous le coup d'une telle mesure depuis 2012 lorsqu'elle avait déjà été arrêtée pour conduite sous influence. Si le procureur estimait que la mesure avait été enfreinte, l'ex-actrice de Ce que j'aime chez toi pourrait donc faire un détour par la case prison.

Amanda Bynes, qui souffre de bipolarité et de schizophrénie, pourrait cependant éviter cela en mettant en avant ses problèmes de santé mentale et son traitement. La star, qui a récemment indiqué vouloir reprendre ses études, reste sous la tutelle de ses parents.

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image