Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Andrew d'York, prince de la honte : ses visites secrètes à sa mère la reine, de nuit, révélées

Andrew d'York, prince de la honte : ses visites secrètes à sa mère la reine, de nuit, révélées
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
19 photos
Le 15 février dernier, il a été annoncé que le prince Andrew échappait finalement à son procès américain grâce à un accord financier passé avec son accusatrice. Accord qui a été possible grâce au soutien de sa mère Elizabeth II.

C'est dans la plus grande discrétion que le prince Andrew a demandé son aide à sa mère la reine Elizabeth. A en croire les informations du Sun, rapportés le 19 février 2022, le duc d'York aurait rendu visite à sa mère tous les soirs de la semaine dernière pour évoquer les termes de son accord financier avec l'Américaine Virginia Giuffre, qui l'accuse d'agressions sexuelles lorsqu'elle était mineure, au début des années 2000.

Le Britannique de 62 ans vit au Royal Lodge, non loin de sa mère, quant à elle installée au château de Windsor depuis le début de la pandémie. "Andrew a été très prudent et il essaie de rester hors de vue, rapporte la source du tabloïd. Il sait qu'il y a des photographes pendant la journée et sa meilleure chance de les éviter est après la tombée de la nuit. Il sait qu'il est censé garder la tête basse et que le voyage est court." Son frère le prince Charles, qui s'impose de plus en plus en tant que futur roi, aurait directement demandé à son frère Andrew de faire profil bas et de ne plus apparaître près du château de Windsor. Il faut dire que, depuis le début de cette affaire, ce dernier est apparu à de multiples reprises dans le parc du château, profitant tout sourire de balades à cheval avec des amis (voir diaporama).

Le tabloïd ajoute que le duc d'York s'est excusé auprès de sa mère : "Il est extrêmement contrit et s'est excusé auprès de la reine pour tous les ennuis qu'il lui a causés (...). La dernière chose qu'il voulait faire était de causer tant d'angoisse à sa mère bien-aimée à son âge et dans son année de jubilé de platine [ses 70 ans de règne, NDLR]." L'ex-mari de Sarah Ferguson aurait également présenté ses excuses à ses deux filles, les princesses Beatrice et Eugenie (33 et 31 ans). Grand-père depuis à peine un an, avec les naissances d'August (1 an, le fils d'Eugenie) et Sienna (5 mois, la fille de Beatrice), il aurait exprimé sa peur de voir ses petits-enfants découvrir cette sombre histoire d'agressions sexuelles en grandissant...

Non seulement le prince Andrew peut s'excuser, mais il peut également remercier sa mère pour sa générosité : la reine a en effet dû mettre la main au portefeuille pour conclure l'accord financier avec Viriginia Giuffre qui s'élève à 12 millions de livres (soit plus de 14 millions d'euros).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image