Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Augustin Trapenard était dans le même collège que... le Prince Harry !

Proche de la royauté britannique malgré lui !

C'est sur le plateau de La Nouvelle Edition, ce lundi 9 mai, que Augustin Trapenard a révélé une étonnante anecdote. Le Monsieur culture du Grand Journal a enseigné dans le collège du Prince Harry !

Il a révélé à Daphné Bürki avoir enseigné au Collège d'Eton et c'est là-bas que le fils du Prince Charles et de la regrettée Lady Di a étudié. Invité ce lundi midi sur le plateau de La Nouvelle Edition à l'occasion du lancement de sa nouvelle émission sur Canal+, 21 cm, Augustin Trapenard a raconté une anecdote sur cette époque de sa vie.

"C'est au moment où il a été chopé en train de fumer. Mes potes m'appelaient pour me demander si c'était moi qui lui avait passé un pétard. C'est aussi cette année-là où il a été chopé en train de tricher" a-t-il révélé. Depuis, le prince Harry s'est rangé. Cela ne l'empêche cependant pas de se clasher avec la First Lady américaine, Michelle Obama.

De son côté, Augustin Trapenard n'a plus de nouvelles de la royauté britannique et certainement encore moins du couple présidentiel américain, puisqu'il est, à 35 ans, le chroniqueur littéraire attitré du Grand journal de Canal+. C'est également lui qui a succédé à la grande Pascale Clarke sur France Inter où il présente tous les matins Boomerang, une émission 100% culturelle. Depuis son arrivée en septembre 2014 sur cette case du 9h15-9h40, Augustin Trapenard peut même se targuer d'atteindre le million d'auditeurs et d'avoir gagné 12 000 curieux supplémentaires. "Je travaille énormément parce que je suis anxieux. J'ai toujours cette angoisse de faillir à mes devoirs. Je sacrifie tout à mon métier, je n'ai plus de vie personnelle", confiait-il au journal Le Parisien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image