Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Beth Ditto : Saoule, la chanteuse est arrêtée et finit la nuit au poste

Le mois dernier, Beth Ditto pointait au chômage pour les besoins du clip Get A Job de son groupe Gossip. Ce week-end, c'est au poste de police que la jeune rockeuse de 32 ans a fait des siennes. Très alcoolisée dans la ville de Portland où elle réside avec sa fiancée Kristin, la chanteuse a été arrêtée par la police pour trouble de l'ordre public.

On la savait fêtarde mais pas vraiment du genre à semer le bazar sur son passage. Et pourtant, vendredi 15 mars, l'icône Beth Ditto a été arrêtée par la police de Portland après qu'un barman du Bungalo Bar a refusé de la servir parce qu'elle était déjà saoule. Selon un client du bar, la chanteuse et son entourage étaient très agressifs et elle aurait même frappé le barman dans les parties génitales avant de quitter les lieux. Selon une autre source citée par le Willamette Week (un magazine alternatif de Portland), la chanteuse a quitté les lieux et, une fois dans la rue, a jeté son sac à main et ses chaussures avant de hurler le nom du président américain : "Obama ! Obama !" La police n'avait d'autre choix que de l'embarquer, ainsi que l'un de ses amis qui taguait un mur voisin.

À 1h42 du matin, la chanteuse est enregistrée au bureau du shérif du comté de Multnomah. Sur le site officiel du shérif, on retrouve facilement les informations concernant l'arrestation de Beth Ditto, de son vrai nom Mary Beth Peterson. On y découvre que la chanteuse a été libérée (quand ? ce n'est pas précisé) sans avoir payé de caution, avec la promesse de se rendre au tribunal. Aucune date d'audience n'a encore été fixée, mais Beth Ditto, poursuivie pour trouble de l'ordre public, risque jusqu'à six mois de prison.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image