Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Björk, le coeur brisé par Matthew Barney : ''Tout s'est écroulé''

Björk et Matthew Barney à la première de "Drawing Restraint 9" au MOMA à New York, le 27 mars 2006.
21 photos
Lancer le diaporama
Björk et Matthew Barney à la première de "Drawing Restraint 9" au MOMA à New York, le 27 mars 2006.

Attendu en mars, le nouvel album de Björk a fuité ce week-end sur Internet. À l'instar de Madonna, la star islandaise a dû agir vite : Vulnicura - titre de ce 8e album studio - est désormais disponible sur les plateformes de téléchargement légal. C'est un album très particulier pour Björk, le plus intime qu'elle ait jamais composé ou écrit. Elle y parle pour la première fois de sa rupture avec Matthew Barney, le père de sa fille Isadora, après quinze ans d'amour.

Nerd

Dans une grande interview accordée à Jessica Hopper pour Pitchfork.com, Björk (49 ans) revient sur la genèse de Vulnicura. Parfois en larmes quand elle évoque les thèmes profonds de l'album, elle raconte cette rupture, la plus douloureuse de son existence.

La chanteuse et l'artiste contemporain Matthew Barney vivaient à New York. Parents d'une petite Isadora, âgée de 12 ans, ils ont collaboré à l'oeuvre Drawing Restraint 9 dans laquelle ils apparaissent tous les deux et dont l'Islandaise signe la bande originale. Dans cette interview sur Pitchfork, on comprend que la séparation doit avoir au moins deux ans et que la réponse de Björk a été d'écrire de nouvelles chansons : "Quand j'ai fait ce disque, tout venait de s'écrouler autour de moi. Je n'avais plus rien. C'était la chose la plus douloureuse qui me soit jamais arrivée dans la vie. Pour tenir le coup, je me suis mise à composer pour les cordes. J'ai décidé de devenir une nerd du violon et d'aller plus loin encore dans ce domaine." L'Islandaise souligne la simplicité de ses textes qu'elle décrit comme adolescents : "Quand j'écoute ces chansons, c'est comme lire un journal intime. (...) Je suis très nerveuse. Vraiment. D'autant plus après un album comme Biophilia qui parlait de l'univers. Mes nouvelles chansons sont plus traditionnelles. Quand j'ai commencé à écrire, j'ai lutté contre ça. J'ai pensé que c'était trop ennuyeux et prévisible." Mais finalement, Björk y a vu quelque chose d'universel.

Puis l'enregistrement a évolué grâce à l'arrivée du jeune Arca qui a coproduit la majorité des chansons avec Björk : "J'étais comme dans un film de Bergman avec Liv Ullmann quand on ne fait que s'apitoyer sur soi-même ; c'était comme pratiquer une opération de chirurgie sur moi-même pour savoir ce qui avait bien pu mal tourner. Puis j'ai eu un gros coup de chance. Je ne suis pas religieuse mais je dois avoir un bon karma parce qu'Alejandro est arrivé et m'a sortie de là."

Arca

Alejandro Ghersi, dit Arca. Nous sommes à la fin de l'été 2013, il vient de collaborer avec Kanye West sur l'album Yeezus et rêve de travailler avec l'Islandaise. "Je ne veux pas me vanter, poursuit Björk. Mais je reçois beaucoup de demandes de collaborations et je réponds souvent non. Arca m'a approchée et le timing était juste parfait. (...) Il est venu en Islande et on a passé un moment génial. Il est généreux, drôle. Je n'en reviens pas de ce contraste entre le plaisir que j'ai pris à travailler avec lui sur une disque dont le sujet est si dramatique."

Né en 1990, Arca est vénézuélien. C'est un fan et un spécialiste de l'oeuvre de Björk. "Au début, j'étais sur la défensive. Je ne suis pas très douée avec les fans, admet la chanteuse. Mais, ce n'était pas du tout ce genre d'énergie. C'était très positif, il était comme un étudiant et, soudainement, je suis devenue ce professeur un peu bizarre. Je m'asseyais à ses côtés et je décrivais les sons que je désirais. (...) C'était la première fois que je faisais un truc pareil. Je suis restée assise à côté de lui pendant des semaines et nous avons fait tout l'album ensemble. Je n'ai jamais travaillé aussi vite. Il est incroyablement talentueux et veut apprendre. C'est ce qu'il y a de fou dans la vie, deux personnes qui viennent de directions complètement opposées et qui ont tellement à s'apprendre. C'est un album étrange... À la fois le plus douloureux et le plus magique."

Au moment la sortie physique de Vulnicura en mars, Björk et Arca se retrouveront à New York pour quelques concerts intimes dont les premiers se tiendront au mythique Carnegie Hall. L'artiste appréhende d'interpréter devant un public ses nouvelles chansons : "Je ne sais pas comment je vais faire. (...) Ça sera forcément très fort. Je vais juste pleurer, être dans tous mes états et le faire."

The Invisible Woman, conversation avec Björk à lire sur Pitchfork.com

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Beatrice Borromeo : L'épouse de Pierre Casiraghi devient égérie Dior
Beatrice Borromeo : L'épouse de Pierre Casiraghi devient égérie Dior
Inès Sastre en deuil : l'ex-compagne de Jean-Luc Delarue a perdu son père
Inès Sastre en deuil : l'ex-compagne de Jean-Luc Delarue a perdu son père
Natasha St-Pier prof de yoga : son fils adepte mais pas son ex-mari, "j'ai pas réussi à l'initier"
Natasha St-Pier prof de yoga : son fils adepte mais pas son ex-mari, "j'ai pas réussi à l'initier"
Golden Globes 2021 : Cette énorme star de série qui critique la cérémonie
Golden Globes 2021 : Cette énorme star de série qui critique la cérémonie
Céline Dion dans la peau de Nanny McPhee pour Halloween.
Céline Dion dans la peau de Nanny McPhee pour Halloween.
Hommage à Diego Maradona, emporté à 60 ans par une crise cardiaque. Dans "Quotidien", le journaliste de "So Foot" Joachim Barbier se souvient de quel homme était ce génie du football. Il a eu la chance de le rencontrer en Argentine il y a deux ans.
Hommage à Diego Maradona, emporté à 60 ans par une crise cardiaque. Dans "Quotidien", le journaliste de "So Foot" Joachim Barbier se souvient de quel homme était ce génie du football. Il a eu la chance de le rencontrer en Argentine il y a deux ans.
La princesse Latifa séquestrée à Dubaï ? l'ONU réagit
La princesse Latifa séquestrée à Dubaï ? l'ONU réagit
Diane Kruger : Sa fille s'éclate dans la neige après le passage d'une tempête
Diane Kruger : Sa fille s'éclate dans la neige après le passage d'une tempête
Rihanna : Sa dernière photo topless suscite l'indignation
Rihanna : Sa dernière photo topless suscite l'indignation
Stéphanie de Monaco au naturel : look d'hiver et drôles de lunettes pour une rare sortie avec Albert
Stéphanie de Monaco au naturel : look d'hiver et drôles de lunettes pour une rare sortie avec Albert
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image