Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Black Eyed Peas: Le superbe clip de "Just can't get enough", hommage au Japon...

15 photos
Lancer le diaporama
Les Black Eyed Peas dédient leur clip de Just can't get enough, deuxième extrait de l'album The Beginning, aux Japonais, en pleine détresse... Il a été tourné à Tokyo une semaine avant les effroyables catastrophes.

Album cosmopolite au possible, enregistré en plusieurs sessions entre Amérique du Nord et Méditerranée, The Beginning, sixième réalisation de The Black Eyed Peas, s'était fait fort de rendre hommage aux adeptes japonais du groupe californien avec le deuxième single qui en est extrait.

Après The Time (Dirty Bit), bombe élaborée pour les dancefloors à partir d'un sample culte issu de la bande-son de Dirty Dancing, Will.i.am, Fergie, Taboo et Apl.de.ap ont choisi de défendre Just can't get enough. Cette fois, malgré un titre en trompe-l'oeil qui a pu faire craindre un détournement du hit de Depeche Mode, pas de réappropriation : il s'agit bien d'une composition originale, élaborée notamment avec la pointure Darkchild (Rodney Jerkins - Beyoncé, Michael Jackson, Lady Gaga). Originale au propre et au figuré, d'ailleurs, puisqu'on y entend, avant que la fureur du beat et de l'électro ne reprenne le dessus, la voix de Fergie comme rarement : le morceau fait la part belle à sa plantureuse "female vocalist", dans un voeu avoué de donner la pleine mesure de ses "possibilités physiques et émotionnelles".

Le clip a été tourné à Tokyo une semaine avant les événements terribles qui ont plongé le Japon dans un effroi inconcevable. A l'origine, le pitch consistait à mettre en scène la condition itinérante du quatuor californien, perpétuellement sur la route, et les sacrifices personnels que ce mode de vie implique, comme le fait d'être séparés des êtres chers. D'où l'ambiance totalement Lost in translation (la fresque tokyoïte déliquescente de Sofia Coppola avec le désabusé Bill Murray) qui irradie l'écran...

Bien sûr, la mélancolie véhiculée par cette thématique et cette Fergie lost in translation loin de son Josh sont submergées par l'horreur comme le Japon l'a été par le tsunami, et c'est au peuple nippon que les Black Eyed Peas ont voulu dédier ce clip, qui débute par un message ("La vidéo a été filmée au Japon une semaine avant le séisme et le tsunami. Nos pensées et nos prières vont vers tous les Japonais. On vous aime.") et s'achève par une invitation à effectuer des dons à la Croix-Rouge.

G.J.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel