Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brad Pitt face aux zombies : 5 choses à savoir sur "World War Z"

5 photos
Lancer le diaporama
Le long métrage, qui mêle film catastrophe, action et horreur, est le plus gros succès commercial de la carrière de son acteur principal.

Avec 540 millions de dollars amassés, World War Z est devenu le plus gros succès de la carrière de Brad Pitt. Diffusé ce dimanche soir sur TF1, le blockbuster est un chapitre très particulier pour l'époux d'Angelina Jolie, tant le film a connu de difficultés. Avec son lot de légendes fantasmées, et alors que la suite va se tourner cet été, voici 5 choses (ou secrets) à savoir sur ce film.

Un scénario blacklisté

Placé en 2007 dans la Blacklist, à savoir une liste de très bons scénarios dont aucun studio n'a voulu, World War Z a connu plusieurs scénaristes. Au départ, le script originel de J. Michael Straczynski était très différent. Il fonctionnait sur les ellipses et flashbacks, l'intrigue devant se passer dix ans après l'apparition du virus. Le film devait alors s'intéresser aux effets et changements sociétales qui avaient suivi. Mais le réalisateur Mark Foster l'a trouvé trop intellectuel et a débauché Matthew Michael Carnahan pour le réécrire. En plein tournage, les producteurs se sont ensuite rendus compte que la fin n'était pas cohérente. Et c'est le tandem de Lost, Damon Lindelof (Prometheus) et Drew Goddard (La Cabane dans les bois), qui a été chargé de fignoler le troisième acte pour le rendre crédible.

Brad vs. Leonardo

Word War Z est à la base un roman de Max Brooks, intitulé Une histoire orale de la guerre des zombies et qui a été publié en septembre 2006. Le roman a vite attiré l'attention de producteurs à Hollywood. Et en coulisses, on a assisté à une véritable bagarre entre Brad Pitt (via sa société Plan B) et Leonardo DiCaprio (pour Appian Way) afin de décrocher les droits. La fin de l'histoire, on la connaît, mais on se demande ce que le film aurait donné avec DiCaprio à sa tête.

Terrorisme

Parmi les différentes embuches rencontrées pendant le tournage, on peut citer cet épisode en Hongrie où une livraison d'armes a été bloquée par les autorités locales. 85 armes à feu, pistolets et autres canons, destinés à être utilisées pour le film, ont été confisquées par la brigade anti-terrorisme. Elles soutenaient que les armes pouvaient être activées par n'importe qui. Brad Pitt était "furieux", mais fort heureusement, le tournage n'a pas été trop retardé.

Brad Pitt tue son propre fils

Comme quoi l'acteur hollywoodien est un père de famille franchement sympathique, il a offert à son aîné Maddox un petit rôle dans le film. Sauf que l'adolescent jouait un zombie qui se fait dégommer la tête et se prendre une rafale de balles. "Je ne sais pas ce que ça dit de moi en tant que parent", ironisait l'acteur.

Des acteurs castés qui se débinent

Les directeurs de casting et producteurs doivent faire face à la possibilité qu'un acteur se désiste, principalement pour des raisons de planning. Ed Harris et Bryan Cranston, initialement choisis, ont dû se retirer. On ne sait pas quel rôle ils devaient occuper.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel