Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Brigitte Bardot : "Je pleure Mireille Darc, Mimi, ma petite soeur de cinéma"

Quand une icône rend hommage à une autre icône...

Après Jeanne Moreau, le cinéma français perd une autre de ses grandes actrices. Mireille Darc nous a quittés dans la nuit du dimanche 27 au lundi 28 août. Elle avait 79 ans. Depuis ce matin, les hommages inondent la Toile, professionnels comme cinéphiles se remémorant la muse de Lautner, la sublime compagne d'Alain Delon, la femme sensible, courageuse. Parmi les nombreuses réactions, celle de Brigitte Bardot – qui a perdu deux de ses amies en quelques semaines – est lourde de sens.

À lire aussi

"Je pleure Mireille, Mimi, ma petite soeur de cinéma qui avait gardé son âme d'enfant, jouait à la dame en cachant sa fragilité et sa pudeur", a confié lundi Brigitte Bardot dans un texte adressé à l'AFP. "Généreuse, elle donnait plus qu'elle ne recevait. À la recherche d'amour et de protection, elle n'était pas qu'un sublime décolleté mais une belle âme et une délicieuse actrice", a ajouté l'ancienne actrice qui avait tourné avec Darc dans un film de Roger Vadim, La Bride au cou, en 1961.

BB est amère : c'est "toute une génération brillante qui a marqué le XXe siècle qui s'en va, estime-t-elle, en laissant la place à une médiocrité ordinaire, loin, bien loin de cette magnifique 'grande sauterelle'", référence au surnom que le film éponyme de Georges Lautner avait valu à Mireille Darc.

Pierre Richard, comédien et partenaire de la défunte dans le film culte Le Grand Blond avec une chaussure noire en 1972, a quant à lui réagi sur Twitter. "Plus je suis triste, moins j'ai envie de parler... et là, je suis abattu par la disparition de Mireille...", a-t-il avoué. Marc-Olivier Fogiel, animateur qui avait reçu Mireille Darc en 2015 dans son émission intimiste Le Divan, fait de son côté un tout autre constat : "On trouve toutes les qualités aux gens quand ils ne sont plus là, on les reconnaissait à Mimi de son vivant."

Philippe Labro, journaliste et réalisateur, a quant à lui livré un message très passionné au micro d'Europe 1. "Mireille Darc, c'est les années 1960 ! (...) À l'époque, Mireille Darc était déjà une superstar, très populaire, ce qu'elle est restée par la suite. (...) Elle était très aimée du couple Lautner et Audiard qui l'ont fait monter en grade. C'était le dernier garçon de la bande !"

À l'instar de Frédérique Bredin, présidente du Centre national du cinéma et de l'image animée (CNC) qui évoque une "blonde fatale, fausse ingénue au sourire mutin" qui "a été toute sa vie une femme libre, une battante acharnée", Frédérique Bel se dit "inconsolable" d'avoir dit adieu à "notre Blonde nationale... drôle, féminine, libre, courageuse et douce". "Une femme très drôle, très intelligente, disparaît. Cette drôlerie des femmes françaises, qui a bercé 50 ans de cinéma français", pour Sophie Fontanel. "Sa beauté n'était pas un vain mot. Elle avait quelque chose de singulier, de pétillant, d'insoumis. Sa figure lisse, son petit nez en prise de courant la signalaient. Irresponsable et romanesque, elle se dandinait en tenue légère", écrit également Clara Morgane sur Instagram. Pour l'ex-miss Delphine Wespiser, "elle a été une étoile bien avant de partir là-haut".

De l'"énorme tristesse" de Nagui à l'"infinie tristesse et émotion" de Stéphane Bern en passant par l'intime message de Bernard Montiel, ils sont nombreux à avoir partagé leur peine. "Une grande figure du cinéma français nous quitte. Mireille Darc était une actrice de talent, une femme de courage et d'engagement", a partagé François Nyssen, l'actuelle ministre de la Culture. "Notre pays perd une âme talentueuse et un peu de sa joie", écrit quant à lui Johan Sfar, qui rend bien sûr hommage à Mireille Darc avec un dessin.

Enfin, comme à chaque décès d'icônes, les télévisions bousculent leurs programmes. France Télévisions a d'ores et déjà prévu de rendre hommage à Mireille Darc deux soirs d'affilée. À 22h35 mercredi 30 août sur France 2, sera diffusée l'émission Un jour, un destin : Mireille Darc, blessures intimes (2013), un documentaire proposé et présenté par Laurent Delahousse. Le lendemain sur France 3, soirée spéciale avec dès 20h55 Le Grand Blond avec une chaussure noire (1972), film d'Yves Robert avec Mireille Darc et Pierre Richard, suivi à 22h40 d'une rediffusion du Divan de Marc-Olivier Fogiel avec Mireille Darc (2015).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
En vidéos

Sandra Sisley filme Laeticia Hallyday au restaurant à Saint-Barthélemy le 17 juillet 2019.
Paul lors de l'émission "Les 12 Coups de midi" du 15 juillet 2019
La bande-annonce du film "Le Roi Lion", au cinéma le 17 juillet 2019.
A l'avant-première parisienne du film "Le Roi Lion", Jean Reno, Rayane Bensetti, Sabrina Ouazani, Alban Ivanov et Anne Silla répondent aux questions de Purepeople.com, le 11 juillet 2019.
Laeticia Hallyday filmée par Sandra Sisley au Bar de l'oubli, à Saint-Barthélmy, le 16 juillet 2019.
Paul évoque sa maladie dans "Les 12 Coups de midi, lundi 15 juillet 2019", sur TF1
Une mauvaise réponse de Paul validée par la production des "12 Coups de midi", le 15 juillet 2019 sur TF1.
Paul déstabilisé par les danseuses du Moulin Rouge le 13 juillet 2019 dans "Les 12 Coups de midi" sur TF1.
Elisa Tovati "pète les plombs" dans un téblissement du 8e arrondissement de Paris, le 11 juillet 2019. Il s'agissait en réalité d'une promotion pour son dernier clip.
Exclusif - Grégoire se prête à l'interview VNR pour Pureople.com. Juillet 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel