Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Bruno Solo bouleversé par la récente mort de son père en pleine interview

11 photos
Lancer le diaporama
Bruno Solo parle avec beaucoup d'émotion de son père récemment décédé dans l'émission "Clair Obscur" diffusée le 5 novembre 2018 sur France Ô.
Le comédien Bruno Solo était l'invité de l'émission "Clair Obscur" diffusée lundi 5 novembre sur France Ô. Face à Sébastien Folin, dans une ambiance volontairement noir et blanc, il a évoqué avec beaucoup d'émotion son papa, décédé il y a quelques mois.

Bruno Solo est connu pour son humour et son débit de parole impressionnant. C'est une tout autre facette, sensible et émouvante, que le comédien de 54 ans a dévoilée lors de l'émission Clair Obscur diffusée le lundi 5 novembre 2018 sur France Ô.

Face à Sébastien Folin, la star de Caméra Café a évoqué son papa, décédé quelques mois auparavant, alors qu'il jouait Baby au théâtre de l'Atelier aux côtés d'Isabelle Carré. "J'ai perdu mon papa il y a seulement deux mois, au moment où je jouais ma pièce de théâtre (...). Je suis encore très fissuré par cette disparition. Je suis debout mais très fissuré, comme le sont ma soeur et maman", a-t-il confié.

Encore très affecté par cette disparition, Bruno Solo n'a pas pu contenir son émotion lorsqu'il a raconté ce jour où il a appris à son père qu'il allait incarner Pierre Mendès France à la télévision, dans un téléfilm diffusé en 2011 sur France 2. "Mon père était très volubile comme moi, j'ai hérité ça de lui, les mots lui venaient facilement. Quand je lui ai annoncé que j'allais jouer Mendès France, il..."?, a-t-il témoigné avant que les larmes ne lui montent aux yeux, le forçant de stopper l'interview avant de reprendre : "Il avait pas les mots, il était bouleversé." Bruno Solo l'est tout autant pour partager ces souvenirs qui peuvent se montrer très douloureux.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel