Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carinne Teyssandier (Télématin) condamnée à six mois de prison avec sursis

L'affaire ne fait que commencer pour la chroniqueuse de France 2.

Le verdict est tombé !

Ce lundi 19 septembre 2016, Carinne Teyssandier et son mari ont été condamnés à six mois de prison avec sursis et 5 000 euros d'amende chacun pour avoir fait travailler illégalement, pendant huit mois, leur gouvernante mauricienne - recrutée en 2014, à la suite d'une annonce postée dans un journal de L'île Maurice - nommée Joanne Dimba, rapporte l'AFP.

En effet, comme le révélait Le Parisien, la femme de 38 ans accusait le couple de l'avoir fait travailler en situation irrégulière, ainsi que d'avoir dissimulé son travail entre janvier et août 2015. Joanne Dimba était chargée de faire le ménage, la cuisine, parfois les courses et de s'occuper des enfants de la chroniqueuse culinaire de Télématin, sur France 2, et son époux, "sans compter ses jours et pour un salaire de misère" : 700 euros. Son contrat stipulait pourtant qu'elle était embauchée en tant "qu'assistante opérationnelle", pour un salaire de 1 300 euros. De plus, la principale intéressée s'est vue proposer un visa touristique plutôt qu'un visa de travail.

"J'étais censée travailler quatre-vingts heures par mois, soit vingt heures par semaine", a-t-elle expliqué au quotidien. Et de préciser qu'elle a été licenciée en août dernier, l'animatrice lui assurant qu'elle n'avait plus les moyens de la payer car elle ne touchait "plus que 1 700 euros par mois de France 2". Une situation critique pour Joanne Dimba. De son côté, Carinne Teys­san­dier a nié les faits mais a plaidé coupable afin que "le cauchemar se termine".

Carinne Teyssandier bientôt devant les prud'hommes

Carinne Teyssandier et son mari étaient donc jugés pour "emploi d'étranger sans titre de travail", "travail dissimulé par dissimulation de salarié" et "aide au séjour irrégulier d'un étranger en France", comme le résume l'AFP. Des faits scandaleux qualifiés "d'esclavagisme moderne" selon l'avocate de la plaignante, Anne-Constance Coll, qui a souligné que sa cliente travaillait 13 heures par jour au lieu des 20 heures par semaine stipulées dans son contrat.

Pour sa part, Denis Jacquin, l'un des avocats du couple, a contesté les horaires travaillées et a mis en avant les "cadeaux" et "largesses" du couple afin de prouver que c'était "tout sauf un dossier d'esclavagisme". Et Carinne Teyssandier a assuré au juge ne jamais avoir eu "l'intention de nuire ou d'exploiter" Joanne Dimba, bien qu'elle ait reconnu son laxisme.

"En marge de l'audience, l'animatrice a assuré qu'elle traitait sa gouvernante 'comme une membre de la famille', avoir tenté de faire régulariser sa situation et proposé de lui payer un billet retour. Une offre refusée par la gouvernante", précise ensuite l'AFP.

Pour l'heure, l'affaire n'est pas encore totalement terminée. En effet, Joanne Dimba a l'intention de réclamer des indemnisations financières "d'environ 40 000 euros" devant les prud'hommes selon son avocate. Une audience civile est ainsi prévu pour le 26 septembre prochain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Gad Elmaleh se confie sur sa famille auprès de Karine Le Marchand pour "Une ambition intime", sur M6 le 16 décembre 2019.
Yves Calvi sur le plateau de Vivement Dimanche, le 8 décembre 2019.
La production de "N'oubliez pas les paroles" fait une erreur dans l'émission du 6 janvier 2020, sur France 2
Stéphane Guillon dans l'émission "Ça ne sortira pas d'ici !" sur France 2, le 6 novembre 2019.
Mort de Pascale Roberts, "Plus belle la vie" rend hommage à la défunte actrice dans son épisode du 28 octobre 2019
Carla Moreau et Kevin Guedj dévoile le prénom de leur fille dans l'épisode des "Marseillais VS Le reste du monde" du 1er octobre 2019, sur W9
Faustine Bollaert parle de sa rencontre avec Maxime Chattam, dans "Ca ne sortira pas d'ici", le 23 octobre 2019, sur France 2
Valérie Karsenti et Pierre-François Martin-Laval dans "Je t'aime etc" sur France 2 - lundi 20 janvier 2020
Manon Marsault réagit face à L'émission TPMP People le 15 octobre 2019.
Nikos Aliagas invité sur le plateau de C à vous (France 5) - mardi 12 novembre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel