Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Carla Bruni : Belle preuve d'amour de Nicolas Sarkozy face à sa belle-mère Marisa

Carla Bruni : Belle preuve d'amour de Nicolas Sarkozy face à sa belle-mère Marisa
Par Caroline Perrin Journaliste
Obélix de la presse people, elle est tombée dedans quand elle était petite et n’a jamais vraiment quitté la marmite. Son passe-temps favori ? Éplucher les réseaux sociaux des stars pour dénicher des indices sur des ruptures ou des nouveaux couples encore tenus secrets.
29 photos
Carla Bruni et Nicolas Sarkozy ont profité du week-end de Pâques pour se reposer dans la résidence familiale du Cap-Nègre, dans le Var. Sur place, ils en ont profité pour assister au lancement du trophée Virginio Bruni-Tedeschi dont Marisa Bruni est la présidente. Un événement au cours duquel l'ancien président a subtilement prouvé son amour à sa femme.

Chez les Italiens, la famille, c'est sacré ! Le clan Bruni-Tedeschi l'a prouvé. Le dernier week-end de Pâques n'était pas constitué que d'une chasse aux oeufs en chocolat dans le jardin. Au Lavandou, commune située dans le Var, se déroulait la 12ème édition du Trophée Virginio Bruni-Tedeschi. Cette course de catamarans est chère au coeur de la famille pour la simple et bonne raison qu'elle est un hommage à Virginio, le frère aîné de Carla Bruni disparu en 2006 après avoir contracté le virus du Sida. Après deux ans d'annulation pour cause de Covid-19, l'événement a repris. Marisa Bruni-Tedeschi, présidente de la régate, était évidemment présente mais elle a pu compter sur le soutien de sa fille Carla Bruni et de son époux Nicolas Sarkozy pour vivre ces beaux moments à ses côtés.

Comme l'explique Nice Matin ce jeudi 21 avril, Carla Bruni et Nicolas Sarkozy se trouvaient au Cap-Nègre, résidence familiale voisine. Le couple ne s'est donc pas fait prier pour se tenir au côté de Marisa. "Ils étaient là par simple amitié, dans la pure tradition de cette régate" a déclaré Eric Roi, organisateur. Mais l'ancien président ne s'est pas contenté d'être simple spectateur puisqu'il s'est exprimé face au public, un geste symbolique de l'amour qu'il porte à l'artiste. "Une prise de parole pleine de sensibilité, bien sentie et très touchante sur la place de la famille, a raconté le maire de la ville Gil Bernardi. Il a été très disponible, tout en décontraction et en délicatesse avec l'ensemble du personnel. C'est vraiment un bel hommage qu'il a rendu à son épouse, à sa belle-mère, à travers un passage sur le culte des personnes disparues et de leur âme qui survit grâce à la fidélité."

Carla Bruni se livre sur cette triste disparition

Ce soutien et cet investissement ont sans aucun doute touché le coeur de Carla Bruni-Tedeschi. La disparition de son frère, la chanteuse de 54 ans l'avait évoquée en 2019 dans À voix nue, podcast de France Culture, non sans émotion. Il faut dire qu'après avoir été testé positif, Carla Bruni est la seule de la famille que Virginio avait mis dans la confidence : "Il a attrapé le HIV très, très tôt. Pour une raison qui m'échappe encore aujourd'hui, il ne l'a dit qu'à moi dans toute la famille. Donc on a passé de nombreuses et longues années où j'étais seule à savoir qu'il avait cette maladie, qui était comme une faucheuse à cette époque."

Carla Bruni s'était également penchée sur le caractère doux et discret de son frère disparu trop tôt : "C'était quelqu'un de très, très pudique alors c'est difficile de parler de lui. (...) Il avait cette réserve qui avait beaucoup de charme, il était solitaire, il aimait beaucoup sa femme et les femmes en général, il était très respectueux des femmes... Et voilà, il est parti vers 40 ans." Un drame qui l'a marquée à vie.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image