Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carla Bruni-Sarkozy monte au créneau pour Giulia, Aurélien et les autres...

37 photos
Lancer le diaporama
Carla Bruni-Sarkozy s'engage auprès de la Fondation Jasmin pour dire "non à l'intimidation", octobre 2014.

Aux-Etats-Unis, une vague de suicides chez de jeunes adolescents a mis sur la table le sujet du bullying en milieu scolaire. De nombreuses stars, comme Lady Gaga, se sont engagées outre-Atlantique pour dénoncer ces violences verbales ou physiques dont souffrent de nombreux enfants. Au Canada, la Fondation Jasmin Roy s'est donné pour mission de lutter contre la discrimination, l'intimidation et la violence faites aux jeunes en milieu scolaire aux niveaux primaire et secondaire. Alors que l'association vient de lancer sa nouvelle campagne au Québec, "Gai, lesbienne, trans et heureux à l'école", Carla Bruni-Sarkozy devient le porte-voix de ce combat en France.

Le mot d'ordre de la Fondation Jasmin Roy est de dire non à l'intimidation. Dans un court message vidéo, l'épouse de Nicolas Sarkozy apporte sa pierre à l'édifice : "Je sais que le harcèlement et l'intimidation répétitive peuvent être la cause du décrochage scolaire. C'est un fléau à l'échelle mondiale, qui est présent au Québec mais aussi en France. Il nous faut réagir vite pour le combattre. Nous ne pouvons laisser nos enfants ou nos adolescents évoluer dans un contexte hostile. Le milieu scolaire doit être un environnement sain, positif, enrichissant. En tant que mère, je ne peux pas fermer les yeux devant ce mal qui brise la vie de milliers d'enfants. Chacun a le droit de vivre dans un milieu scolaire où il est accepté comme il est. Nous avons le devoir de leur transmettre des valeurs de tolérance. Nous devons faire en sorte que leurs écoles soient pour eux un lieu d'épanouissement et de joie. Sur le chemin de l'école, il faut que chaque enfant retrouve le sourire. C'est pourquoi, je dis non à l'intimidation." Maman d'une petite Giulia Sarkozy, bientôt 3 ans, et d'un ado de 13 ans, Aurélien, dont le papa est Raphaël Enthoven, Carla Bruni-Sarkozy ne pouvait rester insensible au mal-être de milliers d'écoliers. Tandis que son époux est en plein come-back politique - elle est d'ailleurs à ses côtés ce soir, pour le deuxième meeting de "son Raymond", à Troyes -, Carla a accepté de se confier à Alessandra Sublet pour le deuxième numéro de son émission Un soir à la tour Eiffel, le 8 octobre.

La Fondation du comédien Jasmin Roy (à ne pas confondre avec sa compatriote chanteuse, Jasmine Roy) apporte des outils aux parents comme aux enseignants pour apprendre à lutter contre ce fléau qui peut s'installer dans une cour d'école comme derrière l'écran d'un ordinateur, ce que l'on appelle la cyberintimidation. L'association reçoit déjà le soutien de nombreuses personnalités canadiennes. Au printemps dernier, c'est Céline Dion qui enregistrait, comme Carla, un message pour dire : "Non à l'intimidation !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel