Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Carla Bruni très spontanée dans C à Vous : ''Je les sens les dix kilos en trop''

Carla Bruni très spontanée dans C à Vous : ''Je les sens les dix kilos en trop''
Par Valentine M.

Ce soir, jeudi 8 mars, Alessandra Sublet et toute l'équipe de C à Vous recevaient une invité exceptionnelle : la première dame, Carla Bruni-Sarkozy. Carla Bruni s'est rendue dans le fameux loft où a été tournée dans l'après-midi l'émission. Résumé !

Très décontractée, la première dame n'est pas venue les mains vides : elle a offert des livres à Alessandra Sublet, et notamment un ouvrage sur la maternité L'éloge des mères (rappelons qu'Alessandra Sublet attend son premier enfant). Les deux femmes parlent ensuite cuisine. A la maison, elle avoue cuisiner : "Je cuisine pour mon fils, pour mon homme." Mais jamais à l'Élysée, elle n'oserait pas !

Alessandra Sublet prend ensuite des nouvelles de la fille de Carla et Nicolas Sarkozy, Giulia, née le 19 octobre dernier. Après avoir annoncé que la petite Giulia se portait bien, elle explique pourquoi elle ne veut pas la montrer : "Je rechigne un peu à parler de ma fille, c'est comme ouvrir une porte, c'est très dangereux, ce n'est pas fait pour des enfants, et ce n'est pas un dû et un devoir de montrer ses enfants. Je ne montre pas les miens, et j'ai le droit. "

Carla Bruni parle ensuite de Michelle Obama, qui donne de sa personne pour lutter contre l'obésité infantile. La première dame est admirative de sa comparse américaine, la décrivant spontanée et dynamique.

Comparant la liberté de Michelle Obama à la sienne, elle déclare : "J'aimerais bien pouvoir faire les choses sans que ce soit toujours mal pris." Elle rappelle ensuite qu'en France, le statut de la première dame n'est pas reconnu, contrairement aux États-Unis où la femme du président possède un cabinet à elle. "Moi si je prends quarante personnes à l'Élysée, je suis morte", plaisante-t-elle.

Place ensuite au diner où l'on parle musique. Carla révèle ainsi qu'elle écrit toujours en rimes, et ce, depuis son enfance. C'est à 17 ans que Carla Bruni va voir le guitariste de Téléphone, Louis Bertignac, en tant que fan et non en tant que chanteuse : sa carrière démarre. S'en suit son premier album sur lequel Carla Bruni "parle d'un travail de délicatesse" effectué par le musicien.

Spontanément pendant la conversation, la première dame déclare -"Là je les sens les dix kilos en trop" - en voyant des photos d'elle à l'époque du mannequinat, avant d'ajouter "Je n'ai pas la grossesse maigre". L'interview reprend. Carla, ça fait cinq mois que Giulia est née... faut se mettre au régime !

Parlant ensuite des médias, Carla Bruni ne mâche pas ses mots avec les journalistes qui ne sont pas tendres envers elle et son époux. Elle revient sur le papier que Marianne avait écrit soulevant la possible implication de sa fondation dans un scandale financier. "On est sous l'égide de la fondation de France, tout est faux", se défend-elle.

Elle raconte ensuite son plus beau souvenir en tant que première dame. Elle cite bien sûr sa rencontre avec Nelson Mandela. Carla Bruni, toujours aussi spontanée et naturelle, parle avec une émotion particulière de son rôle : "C'est une aventure extraordinaire, ça serait un peu tiré par les cheveux de s'en plaindre."

Son moment le plus stressant ? "Oh mais je stresse à chaque fois, j'ai peur", confie-t-elle même si au-delà de son stress, elle ressent une grande joie à vivre ces situations inédites.

L'émission s'achève sur un beau témoignage d'amour de Nicolas Sarkozy à sa femme qui déclare : "Il donnera tout ce qu'il faut donner, et ensuite, je pense qu'il changera de vie."

A 20h25 dans C à Vous la suite, la première dame offrira un live inédit en interprétant Déranger les pierres.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image