Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Carlos Gracida : Mort tragique, à 53 ans, de l'idole du prince William

11 photos
Lancer le diaporama
Carlos Grecida, légende du polo qui avait joué avec les princes Charles, William et Harry, est mort le 26 février 2014 à 53 ans suite à un accident survenu lors d'un match, en Floride...

Si les princes William et Harry aiment tant jouer au polo et le pratiquent à un si haut niveau, c'est en partie à lui qu'ils le doivent : Carlos Gracida, qui avait atteint le statut de légende du polo et avait enseigné son art aux petits-fils de la reine Elizabeth II, laquelle le tenait elle-même en haute estime, est décédé à 53 ans dans un tragique accident. Mort "sur scène", en quelque sorte, puisque le drame a eu lieu au court d'un match de polo...

Deux ans après avoir été intronisé au sein du Hall of Fame de la discipline, le Mexicain Carlos Gracida a péri lorsque son cheval, accidentellement atteint à la tête par le maillet d'un des joueurs, l'a assommé dans son réflexe et lui est retombé dessus au cours d'une rencontre disputée en Floride, au Polo Club des Everglades à Wellington, dans le comté de Palm Beach, où il vivait. Atteint d'une hémorragie cérébrale et d'un oedème, le champion n'a jamais repris connaissance et s'est éteint sur un lit d'hôpital dans la nuit de mardi à mercredi, en présence de ses deux fils Carlos Jr. et Mariano ainsi que son frère Memo, tous trois joueurs de polo également. Dans une interview, rappelée par le MailOnline, Carlos Jr. avait dit son admiration sans bornes pour son père : "C'est l'athlète le plus engagé et le plus ambitieux que je connaisse. Il donne un bon exemple dans tous les domaines de la vie."

Régulièrement désigné comme étant le joueur préféré de la reine Elizabeth II, cavalière émérite passionnée par toutes les disciplines équestres, Carlos Gracida, qui avait commencé à jouer au polo à 10 ans et la compétition à 14, avait atteint à 25 ans, en 1985, le handicap maximal de la discipline et s'était maintenu à ce niveau d'excellence pendant quinze ans. Professeur rêvé pour le prince Charles et ses fils William et Harry ainsi que l'ex-roi Constantin II de Grèce, mais aussi certaines personnalités telles que Sylvester Stallone, à qui il apprit toutes les subtilités de la discipline, le quinquagénaire athlétique avait remporté la plupart des grands tournois de polo dans le monde, dont l'US Open à neuf reprises et l'Open de Grande-Bretagne à dix reprises. Cinq fois nommé Joueur de l'année, il avait même réalisé trois fois (1988, 1989, 1994) le grand chelem du polo en remportant dans une même saison l'Us Open, l'Open de Grande-Bretagne et l'Open d'Argentine, une performance qu'il est le seul à avoir réussie.

Gracida avait eu plus d'une occasion de croiser les maillets avec les princes Charles, William et Harry, et avait confié combien son "expérience avec la famille royale était quelque chose de très particulier", évoquant des "personnes fantastiques". Il s'était remémoré avec plaisir, selon le Mail Online, une anecdote d'un jour où le prince William était arrivé en retard de quelques minutes seulement pour un entraînement : "Il s'était confondu en excuses comme je n'avais encore jamais vu personne le faire."

Et quant à l'attachement sincère de William à cette icône du polo, Carlos Gracida s'était souvenu de la manière dont il avait été présenté par l'intéressé à sa compagne Kate Middleton : "Cette personne, c'est le meilleur joueur de polo de l'histoire, c'est une légende, c'est le meilleur et mon père pense exactement pareil." Inutile de préciser combien la disparition de cette idole a dû affecter les princes britanniques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
À ne pas rater
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel