Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Catherine Laborde dans TPMP : Son mari mécontent, les raisons dévoilées

6 photos
Lancer le diaporama
Elle explique pourquoi son mari est mécontent.

Le 1er janvier 2017, après 28 ans à la présentation de la météo sur TF1, Catherine Laborde a pris sa retraite. Quelques mois plus tard, plus précisément en avril, elle a finalement fait son grand retour à la télévision. En effet, Catherine Laborde a rejoint l'équipe de Touche pas à mon poste sur C8. Et ce, contre l'avis de certains de ses proches, à l'instar de son mari le publicitaire Thomas Stern.

"C'est vrai qu'il aimerait m'avoir plus avec lui. Il m'a demandé pourquoi je reprenais une activité à la télé. Mais, moi, j'ai pris ça comme une chance. Peut-être vais-je le regretter", avait avoué Catherine Laborde lors d'un entretien accordé à nos confrères de Télé 7 Jours.

Il s'ennuie

Hier, jeudi 4 mai, Cyril Hanouna est revenu sur ces propos sur le plateau de Touche pas à mon poste. "Il paraît que votre compagnon était un peu énervé à l'idée que vous fassiez encore de la télé", lui a-t-il lancé. De là, la nouvelle chroniqueuse de C8 en a dit plus.

"Mon mari a beaucoup de qualités et de défauts", a lancé Catherine Laborde. Il s'ennuie, le chat aussi. Il faut préparer la cuisine. C'est toujours lui qui prépare la cuisine."

Pour rappel, l'ex-présentatrice avait révélé avoir été contactée par Cyril Hanouna dès le lendemain de son départ de TF1. "Il m'avait déjà fait des propositions. Mais, là, ça m'a semblé concret. C'était une évidence d'accepter", avait-elle confié.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image