Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Céline Dion : Premier concert parisien réussi sous les yeux de René-Charles

Céline Dion en concert à l'AccorHotels Arena, Paris, le 4 juillet 2017. © Lionel Urman/Bestimage
28 photos
Lancer le diaporama
Céline Dion en concert à l'AccorHotels Arena, Paris, le 4 juillet 2017. © Lionel Urman/Bestimage
La diva a donné la première de ses quatre représentations parisiennes.

Mardi 4 juillet 2017, les 20 000 spectateurs de l'AccorHotels Arena de Paris attendaient avec impatience le retour de Céline Dion, un an après son dernier passage triomphal. La star québécoise, qui effectue cette fois une tournée estivale européenne, a donné sa première représentation dans la capitale devant un public conquis d'avance et sous les yeux de son fils René-Charles.

Quelques heures avant le concert, Céline Dion avait quitté sa suite du Royal Monceau, sous les acclamations de fans, suivie peu après par son fils René-Charles, discrètement débarqué à Paris le 1er juillet. Le jeune homme de 16 ans, qui rappe au concert de sa maman, allait enfin découvrir sa prestation captée en vidéo. Confortablement installé dans la fosse, au niveau de la régie, il a suivi le concert avec ses amis ainsi qu'avec sa tante Linda, qui s'occupe au quotidien de ses petits frères, les jumeaux Nelson et Eddy (6 ans). Le concert ne commençait que vers 21h, la première partie étant assurée par la sympathique imitatrice québécoise Véronic DiCaire, qui a enchaîné les imitations de Tina Turner, Shakira ou Vanessa Paradis. Il était toutefois un peu dommage de constater l'absence d'une grosse poignée de spectateurs au niveau du gradin des invitations, ces derniers n'ayant pas eu le respect de s'installer à l'heure, préférant arriver pile avant l'entrée sur scène de Céline...

Céline Dion a donné un show de presque deux heures truffé de tubes incontournables comme Dans un autre monde, S'il suffisait d'aimer (repris avec fougue par le public) My Heart Will Go on ou On ne change pas, Ziggy (également repris par choeur par les spectateurs), Je sais pas... La star a aussi interprété des chansons plus connues des fans purs et durs, comme Immensité, la sublime ballade sur le racisme Zora sourit, Tous les blues sont écrits pour toi, À vous, Si c'était à refaire... Il y avait aussi un petit medley anglais assez frustrant – même si elle s'amuse avec brio sur Black or White de Michael Jackson et sur la reprise pleine d'énergie de The Show Must Go on de Queen – tant la star compte d'énormes tubes anglophones qu'elle n'a pas choisi d'interpréter (le public voudrait I'm Alive, All by Myself, The Power of Love et même I Surrender !).

Incontestablement, deux moments forts sont à retenir de ce show au cours duquel elle est accompagnée d'un orchestre et de ses trois choristes : la mise en scène ultrasensuelle, très teasé pendant quelques minutes – pour qu'elle puisse se changer – par un jeu de sons et lumières, de la chanson Le Ballet, et sa reprise en acoustique de Pour que tu m'aimes encore, qu'elle interprète au milieu de la foule pour conclure son show et qu'elle fait reprendre par les spectateurs. À l'issue de la représentation, qui manquait parfois un peu d'ambiance dans les gradins (les spectateurs des prochaines dates inverseront sans doute la tendance), tout le monde ressort charmé, le sourire aux lèvres et de bonne humeur. À 49 ans, la diva n'a rien perdu de sa pêche ni de sa voix, preuve que sa décision de s'éloigner des tentations toxiques du show-business est la bonne puisque, à l'inverse des autres divas cultes des années 1990 et 2000, elle reste la seule à avoir son instrument vocal intact et à remplir des salles aux quatre coins du monde en quelques minutes...

Thomas Montet

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Céline Dion au Lips Drag Queen Show Palace Restaurant & Bar, le 14 novembre 2019.
Céline Dion dans "50 Minutes Inside", diffusée ce samedi 6 juillet 2019 sur TF1.
Olivier Dion se prête au jeu de l'interview VNR de Purepeople.
Le mannequin Kinsey Wolanski a interrompu la finale de la Ligue des champions Tottenham-Liverpool au Wanda Metropolitano, à Madrid, le 1er juin 2019.
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Maxim Assenza annonce son divorce d'avec Michal sur Instagram, le 8 novembre 2019.
Céline Dion dans "50 Minutes Inside", diffusée ce samedi 6 juillet 2019 sur TF1.
Céline Dion au Lips Drag Queen Show Palace Restaurant & Bar, le 14 novembre 2019.
Jade Lagardère à l'hôpital en Belgique le 5 juillet 2019, en raison d'une pyélonéphrite.
Jade Foret, dans une story Instagram du 29 juillet 2019, a démenti être célibataire comme elle le prétendait quelques heures plus tôt dans une précédente story, ajoutant une photo de la mention "épouse d'Arnaud Lagardère" dans son passeport.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel