Céline éliminée de Koh-Lanta, Le Totem maudit : "J'ai eu une place délicate dès le début..."
Publié le 23 février 2022 à 06:45
Par Leila Messabih | Rédactrice
A la télévision, rien ne lui échappe, des programmes de divertissements à la Top Chef ou Koh-Lanta, aux plus sérieux comme les journaux télévisés ou émissions de débat, rien ne lui échappe. En bref, tout ce qui touche au petit écran et aux médias, c'est son domaine.
Après Lili, éliminée par son équipe lors d'un conseil surprise sur la plage, c'est Céline qui a été contrainte de quitter "Koh-Lanta, Le Totem maudit" lors du premier épisode diffusé sur TF1. En interview pour "Purepeople.com", la quadragénaire se livre sur son aventure et évoque notamment les raisons de son élimination.
Céline éliminée de Koh-Lanta, Le Totem maudit : "J'ai eu une place délicate dès le début..."
Céline, aventurière de "Koh-Lanta, Le Totem maudit" sur TF1. Céline dans "Koh-Lanta, Le Totem maudit" sur TF1, premier épisode. Céline dans "Koh-Lanta, Le Totem maudit" sur TF1. Céline dans "Koh-Lanta, Le Totem maudit" sur TF1, premier épisode. Céline, infirmière libérale et maman de deux filles au casting de "Koh-Lanta, Le Totem maudit" sur TF1.
La suite après la publicité

Le premier épisode de Koh-Lanta, Le Totem maudit a donné le ton mardi 22 février 2022 sur TF1 ! La soirée a été marquée par l'intoxication de Franck après qu'il a goûté une racine non comestible, une invasion de fourmis sur un campement, une première épreuve décisive pour la suite de l'aventure, la découverte du totem maudit mais aussi deux éliminations : celles de Lili et Céline. L'infirmière de 41 ans se livre sur cette (trop) courte expérience aux Philippines auprès de Purepeople.com. L'occasion également d'évoquer la mort du père de ses filles, la fierté de son nouveau compagnon face à son parcours mais aussi comment Koh-Lanta lui a fait gagner 300 euros mensuels !

Qu'avez-vous ressenti lorsque vous avez été éliminée ?

Il fallait faire avec. Mais j'ai été déçue forcément. Et surtout très frustrée de ne pas avoir pu montrer quoi que ce soit me concernant.

Vous sembliez dire que Stéphanie était venue en vacances. Que s'est-il passé ?

Je ne vais pas épiloguer là-dessus étant donné qu'on ne voit pas tout et que ça n'avancera pas le fait que j'ai été éliminée. Il y avait pas mal de frustration de mon côté, je pense qu'il fallait que je dise ma colère à quelqu'un qui m'avait plus ou moins "gênée". Mais il n'y a rien de plus à dire.

Yannick explique voter contre vous pour des raisons sportives. Vous semblez ne pas comprendre, d'autant plus qu'il a été question de ne pas mettre en avant que le côté sportif dans cette équipe. Comment l'expliquez-vous ?

Il faudra lui demander à lui pourquoi il a pris cette décision. Parce que sur l'épreuve de l'élastique, nous ne perdons pas. Je ne me trouve pas plus nulle que les autres. Après, peut-être que les gens se sont attardés sur mon apparence plutôt que sur mes compétences que je n'ai pas eu l'occasion de prouver. C'est une question à leur poser...

Comment expliquez-vous les votes de vos camarades contre vous ?

On m'a dit que j'avais loupé l'épreuve. Mais je sais que je ne l'ai pas loupée parce qu'on n'a pas fini derniers. Par contre, ils m'ont vu plus faible. Mais je ne comprends pas comment est-ce possible sachant que j'étais devant et que tout le monde est un petit peu tombé... Après, je pense que c'est un conseil qu'on ne voulait pas dans l'équipe. Il fallait faire partir quelqu'un. Et mon rôle de chef ne m'a pas forcément aidée. Je suis partie injustement, mais il fallait bien un départ et c'est tombé sur moi.

Certains de vos camarades n'ont pas tellement apprécié votre côté directif à l'arrivée sur le camp. Qu'en pensez-vous ?

En revoyant les images, c'est vrai que je gueulais un petit peu. Mais après, il faut savoir ce qu'on veut. Je suis chef alors que je ne le voulais pas. J'essaye de prendre mon rôle au sérieux, et ça ne plaît pas. Finalement, je suis sortie ! Le rôle a été compliqué à accepter pour moi aussi. Je ne l'ai pas voulu et c'est difficile d'être capitaine face à des gens qu'on ne connaît pas. J'ai eu une place délicate dès le début. Cela m'a desservi je pense.

Lorsque vous êtes désignée troisième chef d'équipe, vous ne semblez pas contente. Pourquoi ?

Je me dis : "Mince !" Je n'étais pas prête à être chef d'équipe à Koh-Lanta, tout simplement. C'est une chose que je n'avais pas du tout anticipée. Je ne sais pas où j'en suis, je suis perdue... Et ça se voit à l'écran, je ne suis pas super emballée. J'ai fait ce que je pouvais. Mon équipe n'a pas perdu.

Que pensez-vous du choix d'Alexandra et Jean-Philippe ?

Ils ont eu tort ! J'ai pris dans mon équipe Yannick ou encore Jean-Charles qu'ils voulaient eux aussi prendre. Je trouve que ma petite équipe est complète, tant au niveau sportif qu'au niveau des capacités mentales. J'espère que cette équipe ira loin !

Comment avez-vous vécu la distance avec vos proches ?

Le manque de mes deux filles a été hyper dur à vivre intérieurement. La distance comme ça, sans donner de nouvelles, sans leur dire où j'étais ni rien... C'était vraiment compliqué pour moi. Le reste à côté, ça allait.

Vous semblez très proche de votre famille, notamment de votre soeur malade dont vous vous occupez...

Ce sont mes parents qui s'occupent quotidiennement de ma soeur. Moi j'habite à 800 kilomètres mais je soutiens mes parents moralement. Et puis quelque part, en participant à Koh-Lanta j'ai fait voyager ma famille, j'ai fait rêver mes enfants... Ils ne savaient pas quand je serai éliminée. Je n'ai pas voulu leur dire car ils n'auraient pas voulu regarder l'émission. Je ne suis pas partie par abandon, ni parce que j'ai raté quelque chose mais uniquement parce que les règles font qu'il fallait éliminer quelqu'un.

Sur les réseaux sociaux, vous mentionnez Orpheopolis. Quels sont vos liens avec ?

J'ai perdu mon mari qui travaillait dans la police il y a quatre ans. Je ne souhaite pas parler plus du sujet. C'est une association qui aide les femmes ou hommes qui se retrouvent endeuillés. Ce sont des aides financières, notamment pour que nos enfants puissent partir en colonie, qui sont données lorsque nous nous retrouvons seuls à élever nos enfants.

Vous indiquez également avoir retrouvé l'amour. Comment a-t-il vécu votre aventure Koh-Lanta ?

Il l'a très bien vécue ! Il a été très très fier de moi. Tout comme beaucoup de gens autour de moi. Car il y a des milliers de personnes qui rêvent d'y participer. Je ne vais pas me plaindre d'avoir été sélectionnée ! J'ai pris l'avion, j'ai laissé mes enfants... J'en suis fière moi aussi. Ce ne sont que des bonnes choses.

Qu'est-ce que Koh-Lanta a changé dans votre vie ?

J'ai arrêté de fumer ! J'ai gagné 300 euros de budget mensuel dans la poche. Aussi, on retourne à l'essentiel. Avec le confinement et le rythme de travail, je m'étais un peu éloignée humainement des gens. Maintenant, je préfère inviter mes proches, être plus en contact avec eux. L'humain m'a tellement manqué que je préfère désormais les voir en vrai, limiter le téléphone.

Contenu exclusif ne pouvant être repris sans la mention de Purepeople.com.

Mots clés
Émission télé Télé People People France Photo Koh Lanta TF1 Interview Exclusivité
Tendances
Voir tous les people
Top articles Koh-Lanta
Dernières actus Koh-Lanta
Koh-Lanta : Les Chasseurs d'Immunité
Dernières actualités
Dernières news