Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Censure : Après 50 ans d'interdiction, le film ''Octobre à Paris'' sort enfin...

5 photos
Lancer le diaporama

Le 17 octobre 1961, Paris allait devenir le lieu d'un massacre. Lors d'une manifestation non-violente réunissant 30 000 Algériens pacifistes contre le couvre-feu qui leur était imposé, des dizaines d'immigrés algériens étaient assassinés dans la capitale par des fonctionnaires de police aux ordres de leurs supérieurs (dont plusieurs tabassés et jetés directement à la Seine !) et plus de 10 000 arrestations étaient recensées (voir la vidéo ci-dessus). Un drame terrible qui aura naturellement créé l'effroi en ce début d'années 60 et qui aura inspiré bon nombre d'artistes. Parmi eux, Jacques Panijel, secrétaire du Comité Maurice Audin et membre de l'équipe de Vérité-Liberté, et qui allait empoigner la caméra.

Avec uniquement l'accord de la Fédération de France du FLN, Jacques Panijel se mettait clandestinement au travail dans le bidonville de Nanterre et faisait se confier devant sa caméra des dizaines de victimes et témoins de cette tragédie.

S'en suivit un incroyable documentaire sous forme de témoignages poignants et d'images barbares, auquel il intégra de stupéfiantes photos prises par Elie Kagan dans des conditions héroïques. Intitulé Octobre à Paris, ce documentaire connut une diffusion clandestine au printemps 1962, avant d'être totalement interdit de projection et de diffusion.

Malgré la fin de la guerre d'Algérie, ce documentaire et son auteur ont continué d'être interdits et l'Etat porta plainte contre ce dernier. Les cinémas qui avaient pris le risque de le projeter dans des séances privées avaient systématiquement à subir l'intervention de la police et la confiscation des bobines.

En 1973, le cinéaste René Vautier entama une grève de la faim afin qu'Octobre à Paris reçoive un visa d'exploitation, ce qu'il obtint, mais sans pour autant être projeté, le réalisateur Jacques Panijel s'opposant à son tour à l'exploitation de son unique long métrage.

Mais le 10 septembre 2010, le cinéaste décède. Le Film Français nous rapporte que la société de distribution Les Films de l'Atalante a décidé de sortir ce film inconnu et invisible depuis 50 ans, dans le cadre du 50e anniversaire de cette manifestation qui a été réprimée de manière dramatique et inhumaine, sur ordre du tristement célèbre préfet de police de l'époque, Maurice Papon.

Censuré depuis un demi-siècle, Octobre à Paris de Jacques Panijel sortira enfin sur nos écrans le 19 octobre 2011. A voir, absolument !

Adam Ikx

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel