Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

César 2015 : Pierre Bergé clashe Saint Laurent, ''un film méchant et homophobe''

Pierre Bergé à Paris, le 26 septembre 2014.
14 photos
Lancer le diaporama
Pierre Bergé à Paris, le 26 septembre 2014.

Si Pierre Niney a voulu apaiser les rancoeurs, appelant au rassemblement en citant son ami et rival d'un soir Gaspard Ulliel, histoire de mettre fin à l'éternel duel qui a opposé pendant des mois Yves Saint Laurent (de Jalil Lespert) et Saint Laurent (de Bertrand Bonello), Pierre Bergé s'est chargé de remettre de l'huile sur le feu.

Le président de la Fondation Yves Saint Laurent, qui avait adoubé le long métrage de Jalil Lespert en s'opposant fermement à celui de Bertrand Bonello, a eu son mot à dire quant au palmarès des César 2015. Réagissant sur Twitter, l'homme de main et amant du regretté créateur français s'est montré très virulent à l'égard du film de Bertrand Bonello, le qualifiant de "film méchant et homophobe". En colère, Bergé a semblé très vexé que le film de Jalil Lespert ne remporte "que" le César du meilleur acteur décerné au génial Pierre Niney. D'autant que son adversaire du soir s'en est aussi tiré avec un César avec le prix des meilleurs costumes. Un comble quant on sait que Pierre Bergé a ouvert à Jalil Lespert les portes de sa fondation afin que ce dernier se serve en costumes originaux. "César du costume. Os à ronger. César de complaisance qu'il ne mérite même pas", tonne l'homme d'affaires et entrepreneur, avant de se montrer insultant et de pointer du doigt un "film homophobe où seul Ulliel existe".

Plus tôt dans la soirée, il avait loué le César offert à Pierre Niney. "Fou de joie, Pierre Niney César du meilleur acteur pour son interprétation d'Yves Saint Laurent. Ce n'est que justice, il a été génial", écrivait-il.

Pierre Bergé, vexé de repartir avec un prix sur sept nominations, est-il allé trop loin ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel