Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Charles de Consigny critiqué dans ONPC : "Je ne cherche pas à faire du buzz"

13 photos
Lancer le diaporama
Lundi 3 septembre 2018, le chroniqueur de Laurent Ruquier était l'invité de Yann Barthès dans "Quotidien", sur TMC. L'occasion pour Charles de Consigny de revenir sur sa première dans "On n'est pas couché" (France 2) samedi et les critiques dont il a fait l'objet.

Samedi 1er septembre 2018, Laurent Ruquier faisait sa rentrée sur France 2 avec la saison 13 d'On n'est pas couché. Et, nouveauté, ce n'est plus Yann Moix qui siège aux côtés de Christine Angot mais Charles de Consigny. L'ancien membre des Grandes Gueules de RMC a fait sa grande première face à Aurélie Filippetti qui venait assurer la promotion de son livre Les Idéaux (aux éditions Fayard), Philippe Torreton (pour Jacques à la guerre publié aux éditions Plon), le groupe Boulevard des airs, les acteurs Vincent Lacoste et William Lebghil pour le film Première année, ainsi que Rod Paradot, Stéphane Freiss et Florance Darel pour la pièce de théâtre de Florian Zeller Le fil.

Le jeune homme de 29 ans n'a pas fait l'unanimité auprès du public. Nombreux sont les téléspectateurs à avoir jugé ses interventions ennuyantes, des avis qui n'ont pas le moins du monde touché le principal intéressé. Invité dans Quotidien (TMC) lundi 3 septembre, Charles de Consigny a assuré qu'il était heureux de sa première prestation : "Vous savez dans la vie, il faut être content de ce qu'on fait, si on a l'impression qu'on a bien travaillé. Moi j'ai trouvé que c'était pas mal. J'étais content."

Quand Yann Barthès l'a interrogé sur les avis mitigés, Charles de Consigny s'est défendu de vouloir faire le buzz à tout prix et a dit préférer être dans un débat "constructif" : "Moi je ne cherche pas du tout à faire du buzz pour du buzz, contrairement à ce que, peut-être, pensent certains. Je ne suis pas du tout dans une posture. Soit les invités se prêtent à une forme de débat un peu sportif, dans ce cas-là je n'hésite pas à y aller, c'est vrai. Soit, ça ne s'y prête pas, on est dans autre chose."

Du côté des audiences, Quotidien a rassemblé 1 416 000 (soit 6,4% de part de marché) pour sa première de la saison 2.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel