Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Charlotte Namura clashée et victime d'attaques racistes : elle condamne

Charlotte Namura clashée et victime d'attaques racistes : elle condamne
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
Charlotte Namura-Guizonne - Avant-première de la série télévisée "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" au cinéma Gaumont Marignan à Paris, France, le 12 novembre 2018. © Coadic Guirec/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Charlotte Namura-Guizonne - Avant-première de la série télévisée "La vérité sur l'affaire Harry Quebert" au cinéma Gaumont Marignan à Paris, France, le 12 novembre 2018. © Coadic Guirec/Bestimage
Comme beaucoup d'autres personnalités, Charlotte Namura a réagi au meurtre de l'Américain George Floyd sur ses réseaux sociaux. Ce qui a valu à la journaliste sportive de recevoir une foule de commentaires racistes et déplacés. Sur Instagram dimanche 31 mai, elle a pris la parole pour clouer le bec à ses détracteurs.

Son meurtre a ébranlé le monde entier. Lundi 25 mai 2020, George Floyd, un Afro-Américain de 46 ans a été tué par un agent de police de Minneapolis (Minnesota), Derek Chauvin, à la suite d'un simple contrôle. Filmé, cet homicide qui a eu lieu sur la place publique fait depuis l'objet de nombreuses manifestations à travers les États-Unis. Mais l'affaire dépasse les frontières et c'est désormais tous les pays qui s'insurgent face à cette violence sous fond de racisme. En France, Charlotte Namura fait partie des personnalités à s'être révoltées sur les réseaux sociaux. L'épouse de Jean-Luc Guizonne a partagé en masse des moyens de protester contre les bavures policières, rappelant au passage le meurtre d'Adama Traore en 2016, décédé à la suite d'une interpellation musclée.

Les interventions de la journaliste sportive lui ont malheureusement valu de recevoir une pluie de commentaires malveillants et toujours plus racistes, dans un climat déjà sous tensions. Via sa story Instagram ce dimanche 31 mai, la belle brune a fait savoir qu'elle ne se laisserait pas atteindre. "Je ne vais pas vous montrer toutes les captures que j'ai reçues, mais bien évidemment vous vous rendez compte que je capture chaque petit zizi qui m'envoie une horreur", explique-t-elle au début avant de conseiller ses abonnés de faire de même : "Ne vous laissez pas faire si jamais des gens viennent comme ça. Leurs histoires d'intimidation ne fonctionnent plus sur personne. Tous les racistes, tous les fachos de la planète sont en train de s'éteindre, je l'espère en tout cas, comme de vulgaires cafards dans de l'eau de javel. Donc ça résiste encore un peu, mais la vérité, c'est qu'on ne va plus du tout se laisser faire."

Parmi ses détracteurs, Charlotte Namura a notamment évoqué un certain Damien, sportif professionnel et particulièrement virulent à son égard. "Ah oui d'ailleurs, il y a un sportif, du prénom de Damien, qui est venu m'envoyer un message horrible, donc j'ai bien évidemment envoyé un message à ses sponsors histoire que tout le monde puisse être au courant que les valeurs du sport chez Damien, c'est pas trop ça !", prévient-elle. En guise de conclusion, elle salue le courage de "ceux qui prennent la parole sans se laisser submerger par l'émotion" autour de ces affaires terribles. "Je félicite tous ceux qui arrivent à le faire, qui le font, qui montrent l'exemple. J'espère qu'on va dans la bonne direction. Parce que penser qu'en France c'est mieux, c'est clairement se tromper. (...) Donc à un moment donné, c'est terminé, la fête est finie, ça va s'arrêter là, et puis on va commencer à montrer qu'on est une autre génération qui est bien plus propre que ça." C'est tout ce qu'on espère !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image