Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Christine and The Queens, le duo avec Booba : Critiquée, la chanteuse s'explique

14 photos
Lancer le diaporama
"Here" de Booba et Christine and The Queens - février 2016
Christine and The Queens a répondu à ses détracteurs dans un long message sur Facebook.

C'est ce qu'on appelle ne pas faire l'unanimité. Cible de nombreuses critiques depuis la sortie de son duo avec Booba, Here, dévoilé via un clip deux jours plus tôt, Christine and The Queens a choisi d'y répondre dans un long message publié sur sa page Facebook. La chanteuse promet notamment de "continuer à faire bouger les lignes".

Christine and The Queens ne se laisse donc pas abattre. Malgré les critiques et les détracteurs, elle défend bec et ongles son surprenant duo avec Booba. "Je vais continuer de provoquer des rencontres inattendues, prévient la chanteuse nominée aux Victoires de la musique, justement parce que je considère que la production musicale française devrait être un territoire plus accueillant que le nôtre. Je ne crains pas l'impureté du mélange - justement parce que je suis de culture queer... Je vais continuer d'être cette présence rugueuse et imparfaite, je vais continuer d'aller exactement où j'ai envie", a-t-elle prévenu.

Dans son message, Christine and The Queens tente d'expliquer pourquoi la rencontre entre "une féministe qui a écouté Temps mort [premier album de Booba sorti en 2002, NDLR] et un rappeur qui a sorti un titre zouk" s'est produite. "Je suis venue vers Booba avec cette chanson, qui est, comme je l'ai dit, une chanson de survivant, écrit l'artiste féministe. Nos trajectoires se croisent car il y a effectivement un recoupement très important : la colère, le verbe, nous sommes tous les deux dedans. Si je ne suis brusquement plus respectable après l'avoir invité lui, alors je préfère attendre de gagner le respect en continuant de faire bouger les lignes", poursuit-elle.

Pour conclure, si Christine and The Queens dit être "effrayée" de voir que la "culture rap" soit "méconnue" en France et que cette collaboration puisse sembler "absurde", elle insiste et rappelle qu'elle continuera à surprendre avec "des rencontres inattendues" pour faire évoluer les esprits. "Plaira, plaira pas, c'est l'affaire de chacun et je le respecte, ajoute-t-elle. Mais que ceux qui m'accusent (violemment et sans nuances) de renoncer à tout ce qui fait la force et le courage de mon personnage regardent une nouvelle fois le clip : il n'y a ici que Christine, qui lutte et lutte encore."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel