Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Claire Chazal, hypocondriaque : "Sang, poumons...", elle vérifie tout !

Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
15 photos
Lancer le diaporama
Claire Chazal révèle être hypocondriaque - "ONPC", samedi 5 mai 2018, France 2
Sous ses airs de femme sereine se cache en vérité une grande angoissée. Lors de son passage dans l'émission "On n'est pas couché", Claire Chazal a admis être hypocondriaque et une véritable anxieuse. Des peurs qui remontent à son enfance.

Samedi 5 mai 2018, Laurent Ruquier recevait Claire Chazal (61 ans) dans On n'est pas couché (France 2), pour son livre Puisque tout passe (aux éditions Grasset). Un ouvrage dans lequel l'animatrice de France 5 revient notamment sur ses peurs et ses angoisses. Aussi n'a-t-elle pas échappé à ce sujet lors de l'émission, l'occasion d'apprendre qu'elle est hypocondriaque.

"Je suis hypocondriaque, je me soigne en faisant des examens personnels. Dès que j'ai un doute, je fais faire une batterie d'examens. Je vais à peine consulter un médecin. Je me rassure en vérifiant que je n'ai rien dans le sang ou les poumons", a-t-elle admis. Au-delà de la santé, Claire Chazal est une grande angoissée sur le plan personnel et professionnel. Un sentiment qui la paralyse depuis sa plus tendre enfance et qu'elle associe à sa défunte maman : "Il y avait aussi des phobies chez ma mère. Ça se transmet aussi ces peurs. La peur, c'est ce qui se transmet le plus au fond. Et, voyant le visage de ma mère, je savais qu'elle était mal. Et j'ai associé ça après aussi à ma propre vie. Je me suis mise aussi à avoir mes propres inquiétudes. Je pense qu'il y a un tempérament mais il y a aussi une transmission, un socle familial."

Et, pour expliquer la raison pour laquelle ses angoisses ne sont jamais passées, l'ancienne figure du JT de TF1 a expliqué : "Ce ne sont pas des angoisses de l'ordre du stress ou du trac. Ce n'était pas des peurs techniques ou professionnelles. C'était quelque chose d'interne, d'intérieur, contre lesquelles je me suis battue un peu toute ma vie. Voilà comment j'ai avancé. Je pense que j'ai eu moins peur des épreuves réelles que de la vie en elle-même."

Du côté des audiences, ONPC a rassemblé pas moins de 1,1 million de téléspectateurs hier soir, soit 18,5% de part de marché. Un très beau score !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image