Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Cocoon : 'Dee Doo' et l'aventure reprend, plus colorée que jamais

22 photos
Lancer le diaporama
Dee Doo de Cocoon, extrait de Where the oceans end , clip réalisé par Roger Haus et Matteo Crinelli (décembre 2011).

Pas de nouvelles, bonnes nouvelles. Disparu des radars depuis le mois de septembre et l'annonce brutale de l'annulation de sa tournée en raison d'un problème personnel (embêtant mais pas dramatique, si on a bien compris), Cocoon poursuit néanmoins son voyage, en douceur et en couleur, ses nombreux fidèles dans les bagages.

Ces derniers n'auront pas manqué d'être sensibles à la toute récente nouvelle campagne publicitaire Costa Croisières, dont le "paradis sur mer" est bercé par la voix de Morgane Imbeaud, rejointe par celle, suave, de Mark Daumail, reprenant délicatement I'm sailing de Rod Stewart.

Mais c'est surtout au clip de Dee Doo, publié en ce mois de féerie, qu'on pense. Réalisée par Roger Haus (au dessin) et Matteo Crinelli (à l'animation), déja mandatés pour le ténébreux et moribond Oh My God illuminé par un fragment d'étoile salvateur, la vidéo de Dee Doo, troisième extrait de l'album Where the oceans end, se pare au contraire d'exubérance et de couleur, pour reprendre en cel-shading le fil du voyage épique entamé avec le premier single, Comets. Récit d'un naufrage qui n'était que le point de départ d'une aventure merveilleuse, Comets mettait en scène la rencontre avec la baleine Yum Yum, capable d'avaler les cauchemars pou recracher du bonheur mais aussi de parcourir le monde... en volant.

Avec Dee Doo, nouveau segment onomatopéique de ce périple, on se retrouve rapidement aux quatre coins du monde, avec plein de rencontres et de tableaux animaliers attachants à la clé. Yum Yum met la gomme pour retrouver le "Sleeping Kid", qui échappe finalement à nos héros tandis que New York se profile à l'horizon...

Un nouveau chapitre qui ne manque pas de susciter l'intérêt pour un éventuel livre-album, voire une adaptation au grand écran, déclinaisons que Mark Daumail a déjà évoquées. Mais pour l'heure, Mark, qui fêtait en début de mois ses 27 ans, continue de plancher sur son premier album solo et, surtout, de préparer sa performance sur la scène du Théâtre du Châtelet sous la direction de Ian Burton : du 29 mai au 7 juin 2012, il incarnera Ottone (Otho) dans Pop'Pea, une "version vidéo-pop de l'opéra de Monteverdi" L'Incoronazione di Poppea (Le Couronnement de Poppée, la sulfureuse favorite puis épouse de l'empereur) qui le verra donner la réplique à Carl Bârat en Neron, Ebony Bones en Pop'Pea (épouse d'Ottone, qui se suicidera après le rapprochement de celle-ci et de Néron), et Fredrika Stahl. "Je répèt' à donf", confiait récemment Mark Daumail sur la page Facebook de Cocoon.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image