Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Conchita Wurst : Du Crazy Horse à l'ONU, une diva barbue tout-terrain...

18 photos
Lancer le diaporama
Rencontre de Conchita Wurst et du secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon au siège des Nations-Unies à Vienne, en Autriche le 3 novembre 2014.

"Nous sommes unis et rien ne pourra nous arrêter!" Les mots prononcés par Conchita Wurst le soir de sa victoire au concours de l'Eurovision 2014 ont résonné comme un signe de ralliement et d'espoir pour toute la communauté LGBT. La diva à barbe porte son message d'espoir jusqu'aux Nations unies : lundi 3 novembre, elle rencontrait Ban Ki-moon, le secrétaire général de l'ONU... et l'a visiblement troublé.

De passage à Vienne en Autriche pour assister à un colloque sur les pays enclavés, Ban Ki-moon a pris le temps de rencontrer au siège autrichien des Nations unies la diva dont tout le monde parle. L'occasion pour le secrétaire général "de renouveler son soutien à la communauté LGBT". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que le monsieur était sans doute troublé lorsqu'il a remercié "en particulier le président Heinz Fischer et le gouvernement de l'Australie (sic)" pour leur accueil... Ban Ki-moon s'est repris avec humour, ajoutant qu'il n'y avait "pas de kangourous en Autriche". Il a également salué Conchita pour son engagement et ses prises de position. Sublime dans une robe bleu marine très sage, ceinturée à la taille, Conchita Wurst a rappelé l'importance de son combat, puis elle a chanté. Au menu, Rise Like a Phoenix, chanson avec laquelle elle s'est imposée à l'Eurovision, mais aussi Believe, hymne gay par excellence signé Cher.

Depuis sa victoire, Conchita Wurst a vécu toutes sortes d'expériences. Avant de chanter pour Ban Ki-moon, c'est au Parlement européen à Bruxelles, à l'invitation d'élus de cinq groupes parlementaires, que la diva s'était présentée. Dans un tout autre registre, elle a défilé pour Jean Paul Gaultier, qui l'habille aujourd'hui pour la scène. Conchita Wurst est la nouvelle guest star du Crazy Horse à Paris : après une première représentation devant la presse et quelques privilégiés jeudi 30 octobre, elle se produira sur la petite scène du mythique établissement du 9 au 15 novembre. La chanteuse succède enfin à Carla Bruni dans le rôle d'égérie des casques audio Parrot.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel