Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Covid-19 : Nicolas Bedos appelle à "tomber malade" et devient la risée du web

Nicolas Bedos durant la soirée de clôture de la 1ere édition du Festival Ciné Roman à Nice. © Bruno Bebert / Bestimage
12 photos
Lancer le diaporama
Nicolas Bedos durant la soirée de clôture de la 1ere édition du Festival Ciné Roman à Nice. © Bruno Bebert / Bestimage
Nicolas Bedos vient de signer un texte appelant à arrêter les masques et les gestes barrières, le 24 septembre 2020. Des propos largement jugés "égoïstes", au mieux "stupides", alors que le pays entier redoute un second confinement.

Nicolas Bedos semble avoir très envie de se reconfiner. C'est sans aucun doute ce qu'il se passera si l'on suit tous ses recommandations à la lettre. Dans un long texte publié sur Instagram, le réalisateur a supplié ses fans d'arrêter les masques, les gestes barrières et la distanciation sociale. "Bon, allez, soyons francs : Arrêtez tout. TOUT. Les masques. Les confinements. Excepté face à vos parents très fragiles (quand ils le souhaitent, ce qui n'était pas le cas de mon père, meurtri à mort d'être privé de notre amour)", commence-t-il sur Instagram, faisant référence à la mort de son papa, Guy Bedos, en mai dernier, à l'âge de 85 ans.

Ainsi, Nicolas Bedos invite les Français à se transformer en clusters. "Vivez à fond, tombez malades, allez aux restaurants, engueulez les flicaillons, contredisez vos patrons et les lâches directives gouvernementales. Nous devons désormais vivre, quitte à mourir (nos aînés ont besoin de votre tendresse davantage que de nos précautions)", énumère le comédien de 41 ans.

Un texte jugé "égoïste" et "irresponsable"

"On arrête d'arrêter. On vit. On aime. On a de la fièvre. On avance. On se retire de la zone grise. Ce n'est pas la couleur de nos coeurs. En ce monde de pisse-froid, de tweets mélodramatiques et de donneurs de leçons, ce texte sera couvert d'affronts, mais peu m'importe : mes aînés vous le diront : Vivons à fond, embrassons-nous, crevons, ayons de la fièvre, toussons, récupérons, la vie est une parenthèse trop courte pour se goûter à reculons", développe enfin Nicolas Bedos, qui semble ignorer complètement le fait que le virus n'épargne personne. En témoignent ces deux enfants tout juste placés en réanimation à Bordeaux à cause du Covid-19.

Si son message a été repartagé par Laurent Ruquier, il est jugé "stupide", "égoïste" et "irresponsable" par une grande majorité d'internautes. "C'est OSS117 qui est censé être un gros con irresponsable, pas le réalisateur du film", "Nicolas Bedos parle déjà comme un boomer", "Nicolas Bedos est un énorme tocard, chapitre 3749", "J'imagine que les soignants morts de la Covid en tentant de maintenir en vie d'autres malades infectés auraient eux aussi, aimé continuer à goûter leurs vies", peut-on lire, parmi les réactions sur les réseaux sociaux.

Ce texte décrié tombe alors que les mesures prises pour endiguer la crise sanitaire se durcissent, avec la perspective menaçante d'un reconfinement. Hier, Olivier Véran a annoncé l'interdiction des rassemblements de plus de dix personnes ou encore la fermeture des bars à partir de 22h. Il a une nouvelle fois appelé les entreprises à favoriser le télétravail.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Nicolas Bedos, invité dans l'émission "Quotidien" sur TMC.
Nicolas Bedos, invité dans l'émission "Quotidien" sur TMC.
Nicolas Bedos dans l'émission "Passage des arts" sur France 5. Il  a été questionné par Claire Chazal sur le décès de son père, mais également sur ses propos polémiques sur la crise de la Covid-19.
Nicolas Bedos dans l'émission "Passage des arts" sur France 5. Il a été questionné par Claire Chazal sur le décès de son père, mais également sur ses propos polémiques sur la crise de la Covid-19.
Sophie Davant dans  50'Inside  pour parler de ses enfants, Valentine et Nicolas - TF1
Sophie Davant dans 50'Inside pour parler de ses enfants, Valentine et Nicolas - TF1
Maëva Coucke fête ses 26 ans le 27 juin 2020 à Paris.
Maëva Coucke fête ses 26 ans le 27 juin 2020 à Paris.
Léa Djadja est enceinte ! L'animatrice et épouse de Black M a expliqué rentrer aujourd'hui dans son 7e mois de grossesse, le lundi 28 juillet 2020 sur Instagram.
Léa Djadja est enceinte ! L'animatrice et épouse de Black M a expliqué rentrer aujourd'hui dans son 7e mois de grossesse, le lundi 28 juillet 2020 sur Instagram.
Chimène Badi, invitée par Evelyne Thomas sur Non Stop People.
Chimène Badi, invitée par Evelyne Thomas sur Non Stop People.
Laetitia Hallyday se confie sur son désormais ex Pascal Balland dans "Sept à huit" (TF1)
Laetitia Hallyday se confie sur son désormais ex Pascal Balland dans "Sept à huit" (TF1)
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Nicolas Bedos dans l'émission "Passage des arts" sur France 5. Il  a été questionné par Claire Chazal sur le décès de son père, mais également sur ses propos polémiques sur la crise de la Covid-19.
Nicolas Bedos dans l'émission "Passage des arts" sur France 5. Il a été questionné par Claire Chazal sur le décès de son père, mais également sur ses propos polémiques sur la crise de la Covid-19.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image