Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

David Trezeguet fait condamner le plus sulfureux des play-boys italiens !

Jusqu'où ira l'insolence de Fabrizio Corona ? A 36 ans seulement, le play-boy italien, personnalité incontournable du petit écran transalpin et "roi des paparazzi" consacré, a reçu une énième condamnation, qui s'ajoute à la liste déjà bien longue de ses "exploits".

C'est au titre de ses activités de maître-chanteur que Corona s'est vu infliger vendredi une peine de trois ans et quatre mois de prison par le tribunal de Turin : en 2006, il avait extorqué 25 000 euros au footballeur français David Trezeguet en échange de quoi il renonçait à rendre publiques certaines photos de la star de la Juve, qui y apparaissait avec une jeune femme autre que son épouse à Milan. Marco Bonato, collaborateur de Corona, a écopé de la même peine, et le Fabrizio Pensa a écopé de cinq mois de prison pour atteinte à la vie privée.

David Trezeguet a obtenu le droit d'être dédommagé et le paiement immédiat à titre provisoire de 25 000 euros, tandis que Corona sera interdit de fonction publique pendant cinq ans. Le verdict doit être publié dans l'hebdomadaire grand public Chi.

En décembre 2009, Fabrizio Corona avait déjà écopé d'une lourde condamnation pour des faits similaires : l'association de malfaiteurs et son chantage sur les footballeurs italien Francesco Coco et brésilien Adriano, ainsi que sur le pilote de moto Marco Melandri, à partir de photos d'eux en discothèque avec des jeunes femmes, lui avait valu trois ans et huit mois de prison (Marco Bonato écopant pour sa part de deux ans et quatre mois). Une sentence de plus pour ce maître-chanteur professionnel qui n'en était déjà pas à ses premiers VIP (cf. le scandale Vallettopoli en 2006, alors qu'il était à la tête de l'agence Corona's).

Coupable d'infractions routières en cascade, d'usages de faux billets, de banqueroute frauduleuse ou encore d'agression d'agent des forces de l'ordre, Fabrizio Corona est de ces personnages sulfureux dont la vie médiatique italienne raffole : "chroniqueurs" de scandales et candidat de télé réalité (lui aussi a eu une liaison avec la torride Belen Rodriguez responsable du divorce d'Ivana Trump et Rossano Rubicondi, après la fin de son mariage avec le top croate Nina Moric - vue notamment dans le clip Livin' La Vida Loca de Ricky Martin), il fera partie au printemps de la série Squadra antimafia - Palermo oggi...

 

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image