Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Delphine de Belgique à coeur ouvert face caméra : la fille d'Albert II raconte enfin "sa" vérité

Delphine de Belgique à coeur ouvert face caméra : la fille d'Albert II raconte enfin "sa" vérité
Par Rachel Henry Rédactrice
Née à Londres, non loin de Kensington, elle démêle le vrai du faux sur la famille royale britannique, mais pas seulement. La reine Maxima des Pays-Bas, la reine Letizia d'Espagne et la princesse Victoria de Suède sont aussi ses copines. Quand les têtes couronnées ne sont pas de sortie, Rachel patiente en décryptant volontiers les tapis rouges, les premiers rangs des défilés.
17 photos
En octobre 2020, après sept ans de bras de fer juridique, Delphine Boël est devenue princesse de Belgique, fille légitime de l'ex-roi Albert II. Aujourd'hui, l'artiste s'illustre non seulement dans "Danse avec les stars", mais aussi dans un documentaire très attendu.

La nouvelle princesse de Belgique multiplie les apparitions télévisées. Alors même qu'elle participe actuellement à la version flamande de Danse avec les stars, Delphine de Saxe-Cobourg Gotha fait l'objet d'un nouveau documentaire événement intitulé Delphine, mon histoire, diffusé mercredi 12 janvier 2022 sur deux grandes chaînes belges. Avant cette diffusion très attendue, la princesse a accordé une interview au magazine Point de vue, justement sorti ce 12 janvier. Un entretien durant lequel elle explique pourquoi elle a décidé de se raconter face caméra, un peu plus d'un an après avoir gagné son procès et fait reconnaître sa filiation royale.

Pour la fille de l'ancien roi Albert II, la diffusion de ce documentaire, au moment où elle participe à l'émission Danse avec les stars, "est juste une coïncidence" : "Les gens savent combien il est difficile de mener à bien de tels projets", explique-t-elle. "Ils doivent parler d'eux-mêmes, voler de leurs propres ailes et être de bonne qualité. C'est cela, je pense, qui sera jugé." La princesse et artiste de 53 ans assure avoir prévenu le palais de ce projet de documentaire, qu'elle définit comme "un témoignage visuel de (sa) vérité, dans toute la mesure du possible". En préparation depuis plusieurs années, la soeur du roi Philippe de Belgique a souhaité attendre que la situation juridique et familiale soit réglée avant que ce documentaire ne soit diffusé.

De son côté, le réalisateur, Chris Michel, précise que "le palais n'a pas souhaité participer", mais que "les responsables ont répondu très poliment et n'ont pas montré d'opposition". Un responsable du palais a d'ailleurs pu voir le documentaire en amont. "Maintenant, c'est elle qui donne sa version de sa vie. Une fois pour toutes", commente ce journaliste et ami de longue date, en rappelant que Delphine n'a su qu'à 17 ans qui était son père (en l'apprenant de sa mère), avant que l'information ne soit révélée dans la presse en 1999. Le documentaire révèle d'ailleurs l'impact qu'a eu cette révélation sur Delphine, elle qui était mal dans sa peau et anorexique, avant d'être finalement "heureuse et soulagée" de connaître la vérité.

Delphine, mon histoire donne notamment la parole au mari de la princesse, Jim O'Hare, ainsi qu'à sa mère, Sybille de Selys Longchamps, deux personnalités au coeur de cette affaire et pourtant si discrètes. En revanche, ses deux enfants, Joséphine et Oscar (18 et 13 ans), restent en retrait.

A la question de savoir quel portrait est fait d'Albert II, elle annonce que son père "apparaît comme un homme gentil mais aussi comme quelqu'un qui a écouté et agi en suivant les avis inutiles et anormaux de conseillers qui l'entouraient". Mais le réalisateur l'assure : la princesse "reste très respectueuse. Elle n'attaque jamais la famille royale. Ce qu'elle dit, au contraire, réhabilite le roi Albert". A priori, pas de nouveau scandale royal à prévoir donc...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image