Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Delphine Wespiser agressée : la police se défend et la rappelle à l'ordre

Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
13 photos
Delphine Wespiser a partagé un coup de gueule sur ses réseaux sociaux après avoir été victime d'un vol en pleine rue. Outrée par ce délit, l'ancienne Miss France l'a également été par le travail de la police, qu'elle juge inefficace. Les forces de l'ordre lui ont répondu, demandant des excuses publiques.

"Je viens de me faire agresser dans la rue." Delphine Wespiser a vécu un stressant incident dans la soirée de vendredi soir. L'ancienne Miss France a expliqué s'être fait voler sa montre en pleine rue à Mulhouse. Une mésaventure qui n'a débouché sur aucune arrestation puisque la police était tout simplement... introuvable ! Ce qui a passablement agacé Delphine Wespiser. "Que fait la police ? Nous avons tourné une heure pour retrouver mon agresseur et nous n'avons pas vu une seule patrouille de police pendant tout ce temps", a-t-elle déploré.

Des propos qui ont fait bondir les forces de l'ordre et c'est pourquoi un communiqué officiel a été publié dimanche 10 octobre, signé par Michel Corriaux, secrétaire régional Grand-Est du syndicat de police Alliance. Ce dernier y dénonce "une polémique stérile" à la suite de ce délit mineur qui s'est produit qui plus est "sans violences". Au nom de tous les policiers, Michel Corriaux a poursuivi en expliquant "regretter profondément ce message qui jette l'opprobre sur l'ensemble de nos collègues". Il souligne au passage qu'une équipe est toujours mobilisée pour "résoudre cette affaire", bien que cela revienne tout de même à "trouver une aiguille dans une botte de foin".

Pour conclure, il est rappelé à Delphine Wespiser qu'être "une célébrité ne permet pas de bénéficier d'un statut particulier ou supplémentaire de victime". "En conséquence, cette affaire sera donc traitée avec le même professionnalisme de la part de nos collègues mulhousiens que les autres", est-il ajouté. Il est ensuite demandé à la chroniqueuse de Touche pas à mon poste de fournir "des excuses publiques".

La compagne de Roger Erhart doit justement s'exprimer sur le sujet dans Touche pas à mon poste ce lundi 11 octobre. Reste à savoir si elle acceptera de présenter son mea culpa pour son message à charge envers la police...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image