Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Dieux du stade 2016 : Découverte des coulisses du plus sensuel des calendriers

14 photos
Lancer le diaporama
Plongée dans les coulisses des Dieux du stade version 2016
Le célèbre calendrier fait son retour, en noir et blanc. Une trentaine d'athlètes prennent la pose, entre sensualité et nudité, pour le plus grand plaisir des yeux...

Comme le hasard fait bien les choses, la nouvelle mouture des Dieux du stade est disponible alors que la Coupe du monde de rugby ouvre ses portes. Et comme chaque année, nudité, sensualité et mise en scène léchée sont au rendez-vous.

Il était attendu, il débarque ce jeudi 17 septembre. Le calendrier des Dieux du stade a sorti sa version 2016, pour le plus grand plaisir des yeux et des sens. A la baguette, le photographe Fred Goudon, pour un objet devenu mythique, cette fois-ci en noir et blanc. La nouvelle édition s'ouvre un peu plus au monde du sport et outre le rugby et le football, on retrouve des athlètes musclés issus du monde du basketball, du mixed martial art, du judo, de la gymnastique et le de la course automobile. On retrouve ainsi Sofiane Guitoune, Pascal Papé, Fulgence Ouedraogo, James Haskell, l'heureux papa Hugo Bonneval ou encore Alexis Palission et Geoffroy Messina pour le rugby, ainsi que le basketteur Florent Pietrus, le judoka Jérémy Parisi, le footballeur Jonas Martin ou le gymnaste Jim Zona.

Dans des décors "extérieurs presque lunaires", Fred Gaudon met une fois de plus ses 31 modèles à la musculature parfaite en évidence, dans le plus simple appareil ou vêtu du strict minimum. En une de cet incontournable calendrier, on retrouve l'emblématique capitaine du Stade Français, Sergio Parisse. Après 2009, la star de l'Ovalie qui mènera l'Italie lors de la prochaine coupe du monde qui débute ce 18 août, se retrouve une nouvelle fois en une, abdominaux parfaitement sculptés par des années d'exercice et silhouette massive d'un corps parfait.

Avant de découvrir sa version papier, les Dieux du stade ont attisé la convoitise en dévoilant comme ils en ont maintenant l'habitude un teaser de leur recueil, plongée dans la réalisation de cet objet pas comme les autres. Ralentis, gros plans et traveling, ces quelques minutes donnent à découvrir les nouveaux éphèbes qui ont pris la pause avec un certain plaisir, entre franche camaraderie et complicité évidente...

Et cette année encore, les sportifs se sont dénudés pour la bonne cause, puisqu'ils soutiennent l'association Le Cancer du Sein, Parlons-En !, organisation à laquelle ils ont déjà apporté leur soutien par le passé.

Alors pour se faire plaisir ou faire plaisir tout en s'engageant pour une bonne cause, une solution : les Dieux du stade !

Calendrier des Dieux du stade, à retrouver sur le site du Stade Français

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel