Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Les Dieux du stade 2015 : Muscles et nudité, les sportifs se dévoilent

Depuis quinze ans déjà, les Dieux du stade font fantasmer dans les chaumières à chaque fois qu'un nouveau mois se découvre. Cette année encore, le célèbre calendrier en réjouira plus d'une et plus d'un, avec une mouture toujours aussi sexy et sensuelle.

Pour la seconde année consécutive, c'est Fred Goudon qui met en scène nos sportifs aux corps de rêve. Et comme on ne change pas une formule qui séduit, on retrouve des clichés minimalistes, soit un homme, nu et musclé de préférence, face à l'objectif.

Et au vu des premières images habilement distillées par les Dieux du Stade, on comprend que c'est un nouveau cru de qualité que nous réserve 2015. Les fans du calendrier ont déjà eu droit à un avant-goût en découvrant la une de cet objet devenu mythique qui a vu passer plus de 350 sportifs depuis sa création. C'est Morgan Parra, le demi de mêlée de Clermont-Ferrand et du XV de France, qui a eu l'honneur de se dévêtir pour la couverture de la mouture 2015.

Au fil des mois, on retrouvera le footeux Djibril Cissé, les frères Nikola et Luka Karabatic, Pascal Papé, Hugo Bonneval et Jules Plisson du Stade Français ou encore Loïc Piétri et William Accambray, respectivement judoka et handballeur, qui tous se sont mis à nu au profit de l'association Le Cancer du Sein, Parlons-en !. Quant aux plus impatientes et impatients, ils pourront toujours découvrir les deux teasers des Dieux du stade. Dans le premier, c'est un homme à la musculature parfaitement sculptée, retenu par des chaînes sur une chaise qui se libère pour fuir vers la lumière. Dans un second teaser tout en ralentis, on découvre un sportif fort musclé sortant de l'eau dont les tatouages sont mis en valeur par un subtil jeu de lumière. Mais à chaque fois, impossible de dire qui est ce beau gosse assimilé à un gladiateur des temps modernes...

Pour le savoir, il faudra patienter jusqu'au 2 octobre prochain, date officielle de la nouvelle mouture des Dieux du stade.

Les Dieux du stade, en pré-commande sur le site Internet du Stade Français, 29 euros

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel