Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Elie Semoun abîmé psychologiquement : "On devient fou"

Elie Semoun abîmé psychologiquement : "On devient fou"
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
13 photos
Elie Semoun a dit "adieu" à son père, Paul, le 12 septembre 2020. L'humoriste a sans cesse une pensée pour lui, et d'autant plus en cette Journée Mondiale Alzheimer.

Sur scène comme à l'écran, il a pour habitude de nous faire rire aux éclats. Mais ces dernières semaines, Elie Semoun s'est chargé d'un projet radicalement différent. Le 9 décembre 2020, le comédien a dévoilé un documentaire qu'il a co-réalisé avec Marjory Déjardin, intitulé Mon Vieux, dans lequel il dévoile le parcours de son père Paul atteint d'Alzheimer. En deuil depuis un peu plus d'un an, il prend aujourd'hui la parole, en cette journée mondiale de lutte contre cette maladie terrible qui ronge la mémoire.

Elie Semoun a longtemps tenté d'en rire. Mais en constatant que l'état de son papa, Paul, s'aggravait au fil des mois, l'humoriste a déchanté. "Très souvent, il venait à la maison où il restait quinze jours, se souvient-il dans les colonnes du journal Le Parisien. Il ouvrait la porte de ma chambre en pleine nuit, il regardait si j'étais là et il me posait des questions. On s'abîme psychologiquement, on devient fou. Je craquais et je le ramenais à Lyon chez ma soeur. Puis on lui a trouvé une résidence pour personnes âgées, alors là, ça a été horrible, il a fallu le mettre dans un appartement de 40m2 et le laisser alors qu'il ne comprenait pas ce qu'il faisait là."

Tout est dégueulasse dans cette maladie

C'est finalement dans un Ephad qu'il a fini sa vie, en pleine pandémie de Covid-19, isolé des siens. Paul Semhoun - avec un "H" ! - est mort le 12 septembre 2020, laissant derrière lui un mélange amer de sentiments, une tristesse qui ne s'apaise jamais vraiment. "Tout est dégueulasse dans cette maladie, rappelle Elie Semoun. Avec ma soeur, on se disait parfois, vivement qu'on en finisse, car notre père était un poids. Evidemment, c'était la tristesse, la colère qui nous faisaient penser cela. Personne ne veut voir son père, le Superman de son enfance, perdre ses facultés. Ce spectacle est si dur qu'on a parfois envie qu'il cesse..."

Retrouvez l'interview d'Elie Semoun dans le journal Le Parisien du mardi 21 septembre 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image