Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Elizabeth II réprimande sa fille Anne devant Trump : le quiproquo enfin levé

La princesse Anne, la reine Elisabeth II d'Angleterre, Melania Trump, Donald Trump, le prince Charles, Camilla Parker Bowles - La reine Elisabeth II d'Angleterre donne une réception à Buckingham Palace à l'occasion du Sommet de l'Otan à Londres, le 3 décembre 2019.
31 photos
Lancer le diaporama
La princesse Anne, la reine Elisabeth II d'Angleterre, Melania Trump, Donald Trump, le prince Charles, Camilla Parker Bowles - La reine Elisabeth II d'Angleterre donne une réception à Buckingham Palace à l'occasion du Sommet de l'Otan à Londres, le 3 décembre 2019.
L'heure était à la fête mardi soir au palais de Buckingham. Dans le cadre du 27e sommet de l'OTAN à Londres, la reine Elizabeth a accueilli les dirigeants des pays membres de l'Alliance Atlantique. La vidéo de son drôle d'échange avec sa fille la princesse Anne, devant Trump, est enfin expliquée.

On sait enfin ce qu'il s'est passé entre Elizabeth II et sa fille la princesse Anne. Le 3 décembre 2019, la reine a ouvert les portes du palais de Buckingham le temps d'une réception officielle avec les chefs d'États membres de l'OTAN, en marge du 27e sommet de Londres qui s'est tenu mardi et mercredi. Mais alors qu'elle accueillait le président Donald Trump et son épouse Melania, la souveraine de 93 ans a eu un drôle d'échange avec sa fille unique.

Depuis mardi soir, la vidéo de ce moment est au coeur de toutes les suspicions : la reine a-t-elle fait les gros yeux à sa fille pour qu'elle aussi vienne saluer le dirigeant américain ? La princesse Anne aurait-elle sciemment refusé de serrer la main de Donald Trump ? Selon le reporter royal Valentine Low, présent sur place, aucune tension n'est à déplorer : "La princesse Anne : la vérité. Non, elle n'a pas snobé les Trumps. Et la reine ne l'a pas réprimandée", a expliqué le journaliste sur Twitter. D'après lui, Elizabeth II s'est tournée vers sa fille pour voir quels dirigeants il restait à accueillir. Mais le couple présidentiel américain était le dernier, donc la princesse Anne a haussé les épaules et levé les mains, amusée, en répondant à sa mère : "Il n'y a que moi. Et ce groupe", en désignant plusieurs employés du palais derrière elle.

Le drôle d'échange entre la reine Elizabeth et sa fille Anne au palais de Buckingham, le 3 décembre 2019.

En plus de ses enfants Charles et Anne, la reine a pu compter sur la présence de Kate Middleton. Tandis que son mari le prince William était en voyage au Koweït, la duchesse de Cambridge est apparue souriante et à son aise lors de la réception qui a notamment vu défiler le président français Emmanuel Macron, le Canadien Justin Trudeau, le Britannique Boris Johnson et l'Allemande Angela Merkel. Le prince Harry et Meghan Markle ont quant à eux brillé par leur absence puisqu'ils profitent toujours de leur pause prolongée de six semaines avec leur petit Archie (7 mois).

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel