Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emmanuel et Brigitte Macron chahutés pendant une balade dans Paris

15 photos
Lancer le diaporama
BFMTV a diffusé les images d'Emmanuel Macron pris à partie dans le jardin des Tuileries (Paris), lors d'une balade privée avec son épouse Brigitte Macron dans la soirée du 14 juillet 2020.
Dans la soirée du mardi 14 juillet 2020, à l'issue d'une journée particulièrement chargée, Emmannuel Macron s'est accordé une balade privée avec son épouse, Brigitte Macron, au jardin des Tuileries, à Paris. Le président de la République a été pris à partie durant cette sortie et a tenté de rétablir le dialogue malgré la virulence de ses interlocuteurs.

Dans la soirée du 14 juillet 2020, Emmanuel et Brigitte Macron ont entrepris d'aller se balader au jardin des Tuileries, situé non loin du palais de l'Elysée. Bien évidemment encadré par leurs officiers de sécurité pour cette sortie en plein coeur de Paris, le couple présidentiel n'a pas pu se promener en toute quiétude.

Emmanuel Macron a été pris à partie par plusieurs personnes, qui l'ont interpellé avec virulence sur le sujet des violences policières. "Pourquoi vous avez remis la Brav, c'est des violents", lui a crié l'homme qui a filmé leur échange. Les Brav (brigades de répression de l'action violente), des unités à moto, ont été remises en service pour intervenir lors des manifestations des gilets jaunes. "Vous êtes mon employé", s'est alors permis de lancer ce même homme au président de la République. Agacé d'être ainsi pris à partie lors d'une promenade privée, Emmanuel Macron a choisi de ne pas rompre le dialogue, mais au contraire de tenter une discussion dans le calme, en vain. "On est un jour férié, je me balade avec mon épouse et vous m'interpellez", a regretté le chef de l'Etat, tout en gardant le sourire malgré la situation.

"Vous n'êtes pas des modèles de respect non plus", a également répliqué Emmanuel Macron. "Il y en a chez vous qui sont violents", "Les gens, ils en ont marre des samedis" de manifestation, a-t-il ajouté, tout en disant entendre les revendications de ces citoyens visiblement très en colère.

La journée du 14 juillet 2020 avait été marquée par une intervention télévisée d'Emmanuel Macron. Interviewé durant une heure par Léa Salamé (France 2 et France Inter) et Gilles Bouleau (TF1), le président de la République s'est exprimé pour la première fois de son quinquennat lors d'un entretien du 14 Juillet à la télévision. Il a notamment fait savoir que le port du masque sera rendu "obligatoire dans tous les lieux publics clos" à partir du 1er août. Le président a également promis une rentrée des 12 millions d'élèves français en septembre "la plus normale possible", surtout pour "les enfants qui ont le plus souffert du confinement" - sauf en cas de nouvelle accélération du virus au mois d'août.

Emmanuel Macron a également participé à l'incontournable défilé du 14 juillet, qui ne s'est pas déroulé sur les Champs-Elysées comme le veut la tradition mais sur la place de la Concorde en raison de la crise sanitaire. Le chef de l'Etat était accompagné de son épouse. Brigitte Macron avait misé sur un look rose pastel après être apparue en bleu la veille, lors du traditionnel discours aux Armées à l'hôtel de Brienne.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel