Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Emmanuelle Béart, discrète et élégante, dévoile les trésors de l'Amérique latine

Alors que Dinard résonnait à l'heure anglaise lors de la cérémonie de clôture du Festival dédié au cinéma britannique, l'Amérique latine était quant à elle à l'honneur à Biarritz avec la manifestation qui cherche à célébrer le meilleur dans le continent sud-américain. Pour la 22e édition du Festival Biarritz Amérique Latine, le jury a choisi de consacrer le film du Mexicain José Luis Valle, Workers.

Fort de son succès, le Festival a gaiement refermé ses portes avec un palmarès dévoilé le 5 octobre par le jury présidé par la productrice Martine de Clermont-Tonnerre, accompagnée des jurés Emmanuelle Béart, Alfredo Castro, Ramuntcho Matta, Alain Riou et Pascal Traechslin. Discrète mais passionnée par les oeuvres qu'elle a pu voir, la comédienne française a eu le plaisir de découvrir les talents de cette région du monde. Attendue dans Les Yeux jaunes du crocodile, elle fait partie aussi du casting du sulfureux film australien My Mistress.

Pour cette édition qui a connu un bond de 20% dans sa fréquentation, elle a choisi de récompenser de l'Abrazo du meilleur film Workers (en salles le 30 octobre) de José Luis Valle. Une oeuvre à l'esthétique soignée et exigeante, qui conte la relation entre deux êtres, Rafael et Lidia, qui ont autrefois formé en couple et dont les vies, bien qu'ils ne se soient pas revus depuis des années, demeurent intimement entrelacées par la monotonie hypnotique de leur travail et par le souvenir de leur enfant disparu.

Le palmarès dans son intégralité :

Abrazo du Meilleur film : Workers de José Luis Valle (Mexique)

Prix du Jury : El Tio de Mateo Iribarren (Mexique)

Prix d'interprétation féminine : Les actrices de Les drôles de poissons-chats (Los insólitos peces gato) (Mexique)

Prix d'interprétation masculine : Lisandro Rodríguez pour La Paz (Argentine)

Prix du syndicat de la critique : L'Été des poissons volants (El Verano de los Peces Voladores) de Marcela Said (Chili)

Prix du public : 7 Boxes (7 Cajas) de Juan Carlos Maneglia et Tana Schémbori (Paraguay)

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel