Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Énora Malagré taclée par Clara Morgane répond: "Elle fait une obsession sur moi"

Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
15 photos
Lancer le diaporama
Clara Morgane tacle Enora Malagré, Gilles Verdez s'en mêle ! Le 21 janvier 2017 dans "Salut les Terriens !" sur C8.
Elles ne sont pas près d'être amies...

La séquence a fait le tour du web. Samedi 21 janvier, sur le plateau de Salut les Terriens ! (C8), Clara Morgane a violemment taclé Énora Malagré, déclarant que la chroniqueuse de Touche pas à mon poste était "bipolaire" et "jalouse des femmes".

Interviewée ce matin dans Le Grand Direct des médias sur Europe 1, la présentatrice du Van sur CStar a répondu à la star des calendriers sexy. "Je ne suis pas complètement convaincue que les querelles d'une actrice porno et d'une chroniqueuse télé soient très intéressantes pour les téléspectateurs", a-t-elle commencé. Puis, la jolie blonde a poursuivi : "Elle fait une petite obsession sur moi. J'ai fait une vanne - il y a six mois [Énora Malagré avait qualifié le calendrier de Clara Morgane de cul-cul, NDLR] et, depuis, elle est un petit peu en boucle. (...) Je trouve curieux que vous me parliez de ça car, honnêtement, il y a des choses plus graves comme les primaires, Donald Trump. Tout le monde peut dire ce qu'il pense de moi, là, elle parle de bipolarité, je pense que ça la dépasse un peu."

Dans une interview accordée au Parisien, celle qui animera ce soir le premier numéro du Van avec Ahmed Sylla ne cache pas savoir qu'elle divise. "Je ne durerai pas dans ce métier, je ne sais pas arrondir les angles. Je suis Bretonne. Moi, quand je m'énerve, j'ai le carafon", a-t-elle déclaré. Et d'ajouter : "J'ai cette familiarité naturelle avec les gens qui peut passer pour de la vulgarité. Ça plaît ou pas, moi je pense que c'est inhérent à notre époque." Au moins, c'est clair !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image