Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Eric & Ramzy vs. Saint-Nazaire, ville "dégueulasse": La blague ne passe pas !

18 photos
Lancer le diaporama
Erci & Ramzy dans Le Petit Journal.
Il n'y a pas que "La Tour 2 contrôle" qui est infernale...

Eric Judor et Ramzy Bédia ne se sont pas faits que des amis à Saint-Nazaire. Invités hier soir sur le plateau du Petit Journal de Canal +, le duo assurait la promotion de La Tour 2 Contrôle Infernale, préquelle de leur comédie culte La Tour Montparnasse Infernale (sortie en 2001). Face à Yann Barthès, les deux larrons se sont confiés sur leur tournée promotionnelle aux quatre coins de la France, et notamment sur le besoin de rire du public. Ils se sont arrêtés sur un exemple plus précis, à savoir la ville de Loire-Atlantique Saint-Nazaire. "Je vous déconseille d'y aller. C'est flippant", avoue Eric Judor, alors que Yann Barthès semble voir déjà la montée au créneau des habitants "qui vont encore gueuler". "Mais qu'ils gueulent, ils ont raison", rétorque Eric Judor, avant que Ramzy ne surenchérisse : "C'est pas contre nous qu'il faut gueuler, c'est contre leur ville, leur maire !"

Pourquoi Eric & Ramzy en ont-ils après la ville de Loire-Atlantique, notamment célèbre pour les paquebots que l'on y construit ? "Elle est horrible, cette ville. Il faut tout casser et refaire, tonne Eric Judor devant un public hilare. C'est dégueulasse, tu rentres, tu chiales. On est arrivés de bonne humeur et au fur et à mesure Ramzy avait des larmes. Il ne se rendait pas compte qu'il pleurait. C'est l'effet Saint-Nazaire !"

On voudrait aller les sauver ces gens

C'est bien à la ville et non aux habitants que s'en prend le duo, alors que les mots "sinistrée" et "ville en souffrance" sont lâchés. "Du coup les gens sont contents. Plus la ville est sinistrée, plus les gens sont chaleureux", notent les deux complices, avant que la discussion ne vire "au boulot politique à faire" chez le voisin de Nantes. "On voudrait aller sauver ces gens", rajoute même Ramzy sur un ton de désespoir. Il poursuit, sous les applaudissements : "C'est vrai. On fait le tour de la France et on a l'impression qu'on a laissé tomber ces gens, il faut faire quelque chose. On entend beaucoup les cités gueuler, il y a ces gens qu'on n'entend pas. C'est chaud pour eux."

"Préjugés" et "méchanceté gratuite"

Ni une ni deux, quelques locaux et habitants de Saint-Nazaire ont fait entendre cette fameuse voix silencieuse. Et les mots n'ont pas été tendres en retour aux propos du duo comique. "C'est vrai, c'est horrible Saint-Nazaire, on est en pleine dépression, là, aidez-nous Eric et Ramzy", écrit une jeune femme, en postant une photo prise sur une plage d'un rayon de soleil sur l'Atlantique. "Ne restez pas sur vos préjugés", clame un autre habitant, alors qu'une autre locale peste contre la "méchanceté gratuite" des deux comédiens. Leur intervention a même été jusqu'à faire réagir la première adjointe au maire de Saint-Nazaire, laquelle se dit "fière de cette ville et de celle qui se dessine pour demain" ou encore le compte Twitter officiel de la ville, qui offre "une seconde chance" à l'infernal tandem pour changer d'opinion sur la commune.

Le soir venu, après leur intervention très commentée sur les réseaux, les deux comparses étaient aux Halles pour présenter leur film au public parisien.

L'histoire : Octobre 1981. Ernest Krakenkrick et Bachir Bouzouk sont deux brillants pilotes de l'armée française. Suite à une malencontreuse erreur au cours d'un test de centrifugeuse, ils perdent une partie de leur potentiel intellectuel. L'armée voulant les garder dans l'aviation, on leur trouve un poste de bagagistes à Orly-Ouest. Et là... La genèse des aventures de nos deux laveurs de carreaux de La Tour Montparnasse Infernale.

Le film sortira dans les salles le 10 février.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image