Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Eurovision : Un des gagnants part à la guerre, déchirants adieux à sa chérie

Eurovision : Un des gagnants part à la guerre, déchirants adieux à sa chérie
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
13 photos
Une joie de courte durée. Oleg Psiuk, chanteur du groupe ukrainien Kalush Orchestra, retourne déjà sur le front. Après avoir remporté le concours de l'Eurovision avec son groupe, il doit aller combattre contre les forces russes. Il a dit au revoir à sa compagne, depuis Turin, en Italie, où se tenait le show.

Samedi 14 mai, l'Ukraine a sans surprise remporté la 66e édition du concours de l'Eurovision, juste devant le Royaume-Uni. C'est le groupe Kalush Orchestra, avec son titre Stefania, qui l'a emporté. Quelques heures après cette victoire largement saluée en Europe, le chanteur Oleg Psiuk et ses camarades devaient rentrer au pays pour retourner combattre contre les forces armées russes. L'artiste a eu le temps d'embrasser sa compagne avant de partir au front.

Comme le relate le Mail Online, qui partage des photos des adieux déchirants entre Oleg Psiuk et sa chérie Oleksandra, l'heure est donc venue de retourner au combat. Dimanche 15 mai, après avoir remporté l'Eurovision depuis la scène du PalaOlimpico de Turin, en Italie - suite à la victoire de Maneskin l'an dernier - et un passage sur le plateau de l'émission Che Tempo Che Fa, à Milan, Oleg Psiuk était vu à la sortie de son hôtel, attendant un taxi. Le chanteur a alors partagé de tendres baisers avec son amoureuse, conscient qu'il n'est pas certain de la revoir... En effet, en raison des règles imposées par l'Ukraine, en guerre contre la Russie, l'artiste est en âge de combattre et doit donc être mobilisé pour défendre son pays. Il avait obtenu avec son groupe une autorisation de quitter le territoire pour participer à l'Eurovision - le concours a en revanche banni la Russie cette année - a condition de revenir dès le lendemain...

"Nous aimerions remercier tous ceux qui ont voté pour l'Ukraine. Cette victoire signifie tant pour nous. Cette victoire va remonter le moral des troupes et mener à d'autres victoires partout sur le front (...) Des gens se font tuer dans cette guerre ou combattent ou perdent leur travail en Ukraine, ce n'est pas le moment le plus opportun pour faire la fête (...) Notre culture est attaquée. Nous voulions présenter notre musique au monde hier soir. J'ai écrit cette chanson de l'Eurovision pour ma mère bien avant la guerre mais, finalement, elle a commencé à avoir plusieurs significations pour différentes personnes", a clamé Oleg Psiuk en conférence de presse.

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky, qui continue à maintenir tête à Vladimir Poutine, a salué la victoire de Kalush Orchestra et fait une promesse qui s'annonce compliquée à tenir... "Je remercie Kalush Orchestra pour sa victoire, et tous ceux qui ont voté pour nous ! Pour la troisième fois de son histoire. Et, je crois, pas la dernière. Nous ferons de notre mieux pour accueillir un jour les participants et les invités de l'Eurovision dans la ville ukrainienne de Marioupol. Libre, pacifique, reconstruite ! (...) Je suis sûr que notre choeur victorieux dans la bataille contre l'ennemi n'est pas loin. Gloire à l'Ukraine !", a-t-il déclaré.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image