Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Familles d'explorateurs : Premières images du nouveau défi de Denis Brogniart !

7 photos
Lancer le diaporama

On vous voit déjà venir : "Familles d'explorateurs, un jeu d'aventure présenté par Denis Brogniart, ça sent à plein nez une version recyclée de Koh Lanta". Eh bien non ! Ayant eu la chance d'assister mercredi à la conférence de presse, et de découvrir le premier épisode, c'est en toute franchise que l'on vous annonce que cela n'a rien à voir avec Koh Lanta. Familles d'explorateurs, la nouvelle perle de TF1, est une création française et on ne peut que les féliciter car le programme est plus que réussi. Ça c'est dit !

Non ce n'est pas Koh Lanta !

Pourquoi ? Tout simplement parce qu'il ne s'agit aucunement de survie, le principe même de Koh Lanta. Tous les candidats ont une tente et des denrées alimentaires nécessaires pour la durée du jeu, soit 28 jours.

Alors bien sûr la comparaison avec Koh Lanta ne peut que traverser l'esprit car si le jeu diffère on retrouve le même format et la même rythmique. En même temps on les comprend : pourquoi changer une mécanique qui tourne si bien ? Ainsi on retrouve cette présentation à la Brogniart (toujours aussi bronzé) et ses phrases fortes et des rituels, beaucoup de rituels qui fidélisent clairement les téléspectateurs.
Ainsi l'émission est ponctuée d'épreuves (aux moyens plus importants que dans Koh Lanta) et chaque fin d'épisode se termine par une assemblée - semblable au feu de camp de Koh Lanta- où Denis, dès le premier épisode, lancera son traditionnel "j'ai envie de vous demander comment ça s'est passé ?". Enfin chaque famille possède son carnet de famille dans lequel chaque candidat éliminé verra sa photo arrachée, à l'image de la torche éteinte de Koh Lanta. N'oublions pas enfin un acteur important : l'outback australien qui nous offre des paysages et des plans magnifiques à couper le souffle ! On retrouve d'ailleurs des paysages vus dans le film Australia, "un navet" selon Denis Brogniart. De quoi capter une partie de l'audimat de Thalassa !

Des familles qui s'explorent !

Familles d'explorateurs, c'est un jeu où les candidats explorent le monde pour explorer leur famille. C'est donc sur la corde psychologique que le programme joue. Nous sommes en totale immersion au sein des cellules familiales mais aussi au coeur des rapports entre les cinq familles. Le programme promet donc des larmes, de la joie et des tensions. Car en toute logique, la victoire soude et la défaite divise !
On s'attend donc à des hauts et des bas. En misant sur la familles et ses valeurs, TF1 a clairement visé dans le mille car c'est ce que le public recherche. Tout au long des épisodes et des épreuves, l'émission fera appel à des valeurs familiales (la solidarité, le sens du sacrifice...) auxquelles tout le monde est confronté. Par exemple, dans le premier épisode c'est la transmission du savoir qui est mise en avant.
TF1 attend aussi une véritable identification du public aux familles car "il y en a pour tous les goûts". Et là est la vraie force du programme : un casting irréprochable.

Un casting renversant auquel on s'attache à une vitesse folle !

Dès le premier épisode, on s'attache à ces cinq familles toutes différentes. Cela va de la famille "traditionnelle" à la famille recomposée. Si Denis Brogniart avoue que les familles sont quelques peu "caricaturales", il insiste : "ils n'ont pas forcé le trait". En parlant du casting, il a d'ailleurs déclaré : "ils me font marrer je les trouve touchants".
La famille FIASSON, ou les Crocodiles Dundee, semble partie pour gagner, menée par Charles le grand-père qui a le même chapeau que le célèbre explorateur. Les L'APPARTIEN (notre coup de coeur), ou les scouts toujours, accordent une place primordiale à la religion et à l'éducation. La production a d'ailleurs choisi Les prêtres en fond musical pour leur reportage, un grand moment. La famille, menée par le père, est déjà lors du premier épisode auteure de répliques cultes comme " Armelle adore faire la cuisine". Malgré tout ces Le Quesnoy sont attachants et on se rend compte que leurs valeurs sont authentiques. Les trois autres équipes sont toutes aussi charismatiques : Les FERRONE ou les Tanguy italo-belges, les BOUZID ou les Marseillais caractériels et les ZORA, une famille recomposée très attachante. Enfin, n'oublions pas les mouches, très présentes dans la région, qui semblent avoir donné du fil à retordre aux candidats pour notre plus grand bonheur.

Familles d'explorateurs : plus qu'un jeu, un feuilleton addictif et drôle !

Ce casting véritablement attachant fait la force du programme ! Ainsi plus qu'un jeu d'aventure avec des épreuves (il y a quand même 140 000 euros à la clé), le programme se regarde plus comme une série télé, puisqu'une véritable histoire se crée au fil des épisodes. Familles d'explorateurs se dévore comme un feuilleton, même s'il y a quelques longueurs au programme (trop de plans de kangourous, peut-être ?). De plus, contrairement à Koh Lanta, qui créé une tension permanente, Familles d'explorateurs fait rire, et ce à plusieurs reprises. Les personnages sont drôles qu'ils le veuillent ou non, ce qui rend le programme encore plus addictif. On se laisse surprendre et on s'attache vite sans s'en rendre compte, s'éloignant encore une fois du jeu d'aventure qui devient plus une toile de fond. On n'oublie pas non plus l'émotion (pour faire pleurer la ménagère !). Et de l'émotion il y en a dès le premier épisode, les candidats partis en exil ressentant déjà le manque de leur famille !

Familles d'explorateurs est donc un jeu à ne pas manquer ! C'est véritablement un programme léger, positif, divertissant et familial où le casting est attachant et prenant. On retrouve aussi avec plaisir Denis, toujours plus aventurier n'ayant pas peur de vivre dans une caravane (c'est la mode chez les animateurs) qui nous a d'ailleurs confié avoir vécu "une romance avec un kangourou" ! On aurait voulu voir ça.
Et l'émission nous promet d'aller crescendo, on hâte de voir ça ! Quand on voit qu'il y a déjà des tensions, des tentatives d'alliances et des stratégies au premier épisode, (ô joie de la cohabitation) on attend la suite avec impatience !

Alors ne manquer pas le premier épisode, vendredi 1 avril, sur TF1 ! Pour les fans de Koh Lanta, pas de panique, deux saisons sont encore à venir.

V.M.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image