Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Familles nombreuses, la vie en XXL : une candidate fait polémique avec ses "allocs", sa mise au point

10 photos
Voir 10 photos
Depuis deux ans, Amandine Pellissard et son compagnon Alexandre sont tous deux sans emplois. Une décision prise dans l'interêt de leurs huit enfants qui leur permet de percevoir des allocations familiales. Chose que certains internautes voient d'un très mauvais oeil.

Le 22 février dernier, la saison 3 de Familles nombreuses, la vie en XXL a été lancée sur TF1. Diffusés quotidiennement, les épisodes réunissent en moyenne près de 2 millions de téléspectateurs. Un véritable carton d'audience pour le programme qui met en scène sept familles. Parmi elles figurent celle d'Amandine Pellissard. Avec son compagnon Alexandre, elle est à la tête d'une tribu de huit enfants âgés de 1 à 15 ans.

Présente à l'antenne depuis les débuts du docu-réalité, Amandine est devenue très populaire sur les réseaux sociaux. Elle n'échappe toutefois pas à quelques critiques. Lors d'un live Instagram réalisé mardi 1er juin 2021, la jolie brune a notamment été forcée de s'expliquer sur les allocations familiales qu'elle perçoit. Certains internautes estiment en effet que les Pellissard en bénéficient un peu trop. Il faut dire que le papa Alexandre a quitté son travail après la naissance de son cinquième enfant et Amandine a fait de même lors de sa sixième grossesse, pour s'occuper pleinement de leur foyer. "Mes impôts entretiennent tes enfants", lui a-t-on alors adressé. La jeune femme n'a pas perdu de temps pour répliquer, passablement agacée.

"Se dévouer à sa famille, c'est tout à fait noble et respectable. Je pense que les gens qui sont dans la critique, ce sont des gens qui n'en seraient pas capables. Ça, c'est sûr. Parce que ce genre de réflexion ne vient jamais de mamans de familles nombreuses. Toutes les réflexions dans ce sens-là que j'ai eues – 'cassos', les impôts, les allocs... – ce sont toujours des familles où il y a un ou deux enfants maximum. Ou pas d'enfants", a-t-elle jugé.

Et pour elle de faire une mise au point sur ses aides financières : "Si c'est si merveilleux, qu'elles en fassent huit, neuf, dix ! Et puis elles verront... Si les allocs c'est l'Euromillions, elles verront. Sur les allocs, tout est calculé, tout est déduit, tout est compté. Le moindre euro qu'on gagnait à l'époque avec Vinted, les allocs en tenaient compte. Il faut arrêter de planer !"

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image