Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Fanny Ardant sauvée par ses enfants après la mort de François Truffaut, l'homme de sa vie

Fanny Ardant sauvée par ses enfants après la mort de François Truffaut, l'homme de sa vie
16 photos
En 1984, Fanny Ardant perd brutalement son compagnon François Truffaut, qui décède à seulement 52 ans d'une tumeur au cerveau. Désespérée, l'actrice aurait pu totalement sombrer si ses enfants n'avaient pas été là pour lui redonner goût à la vie.

Interviewée par le journal Le Monde du 14 mars 2021, Fanny Ardant (71 ans) a livré des confidences poignantes sur son couple avec François Truffaut, décédé en 1984 d'une tumeur au cerveau. Une mort brutale alors que l'actrice venait de mettre au monde la troisième fille du réalisateur star. Ce dernier était déjà père de deux filles, Laura et Eva, nées d'une précédente union.

Dans cet entretien, la comédienne se souvient d'abord avec émotion de sa rencontre avec François Truffaut et donc, de ses débuts dans le 7ème art dans le film Les femmes d'à côté, que le réalisateur avait imaginé. "Je suis entrée dans un rêve éveillé. Ce moment a été le climax de ma vie, le tournage, la sortie du film et puis le tournage de Vivement Dimanche. Il y avait chez François Truffaut ce que j'ai toujours aimé chez les êtres passionnés par ce qu'ils font, ce qu'ils disent, ce qu'ils sont. (...) Comme moi, il mettait l'amour au-dessus de tout. Il m'a réconciliée avec la douceur. Il m'a appris qu'on pouvait être doux et passionné à la fois, avoir des fêlures, des excès. Il est mort et tout a sombré."

Après la mort de François Truffaut, Fanny Ardant s'est retrouvée désemparée face à la disparition de celui qu'elle considérait comme l'homme de sa vie. Très tôt confrontée à la mort avec le décès de ses parents, alors qu'elle n'était qu'une très jeune femme, l'actrice aurait pu définitivement sombrer après le décès de sa moitié : "Très jeune, l'idée de la mort m'a accompagnée, peut-être à cause de mon éducation religieuse. je n'ai pas attendu de la connaître pour savoir qu'elle arrivait très vite, j'ai toujours eu le sentiment de l'éphémère. C'est comme si j'avais mis longtemps à plonger et que, quand j'avais réussi à le faire, la piscine s'était vidée. Je me suis fracassée."

Maman de Lumir (née en 1975 de ses amours avec Dominique Leverd), de Joséphine (née en 1983, fruit de son amour avec François Truffaut) et de Baladine (née en avril 1989, fille de Fabio Conversi), celle qui a reçu le César de la meilleure actrice en 1997 pour son rôle dans Pédale Douce révèle avec beaucoup d'affection que ses enfants lui ont sauvé la vie. "Les enfants ont été ma planche de salut. J'ai élevé mes trois filles seules, ça m'a donné envie de vivre, même si je suis toujours restée femme. Etre mère m'a empêchée de m'enfoncer. Ça m'a sauvée et ça m'a permis d'arriver où j'en suis quels que soient les épreuves, les chagrins, les échecs. D'avoir été très malheureuse m'a rendue meilleure."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image