Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Florent et Laure Manaudou : Emotions contenues pour un sacre en famille

7 photos
Lancer le diaporama
Florent Manaudou est devenu champion du monde sous les yeux de sa soeur Laure lors de la finale du 50m papillon à Kazan, en Russie. Mais, loin d'exploser de joie, les émotions étaient contenues au sein du clan Manaudou...

Sous les yeux de sa soeur Laure, Florent Manaudou est devenu champion du monde du 50m papillon. Un titre qu'il a décroché au terme d'une course maîtrisée, sans pour autant se lâcher une fois la victoire acquise. Et pour cause. Un autre titre l'attend samedi prochain...

En août 2012 à Londres, à l'occasion des Jeux olympiques, Laure Manaudou avait giclé des tribunes pour tomber dans les bras de son frère Florent, qui venait de s'adjuger l'or olympique sur le 50m nage libre. Hurlant sa joie dans le bassin, le petit frère faisait une entrée fracassante dans le monde de la natation. Août 2015, la joie est plus contenue, mais tout aussi présente pour le frère et la soeur.

Florent Manaudou vient de s'imposer en finale du 50m papillon lors des championnats du monde en grand bassin à Kazan en Russie ce 3 août, sous les yeux de sa soeur Laure Manaudou, présente en tribune presse pour commenter l'épreuve avec son complice de toujours Philippe Lucas. "C'est énorme", lâchera du bout des lèvres la sirène, émue.

Si l'exploit est grand, un second titre pour le jeune nageur de 24 ans après le relais 4x100, la joie était contenue, contrairement aux championnats du monde d'il y a deux ans, où il avait décroché le titre sur le 4x100 également... "J'avais beaucoup mis d'émotion le premier jour et j'avais très mal nagé le lendemain. Quand je vois Phelps faire ses huit médailles olympiques, il n'est pas démonstratif et je pense que c'est ça aussi. Pour gagner plein de courses, il faut garder un peu en soi les émotions", explique-t-il dans les colonnes de L'Equipe.

Même réserve chez sa soeur, campée dans le poste des commentateurs avec Alexandre Boyon... "J'ai la chance de pouvoir être là, confie-t-elle à L'Equipe. Je ne peux pas crier comme je veux mais, en tout cas, c'est une super belle perf'. Il y a beaucoup d'émotion, c'est toujours émouvant quand il y a mon frère qui nage, et quand il est champion du monde encore un peu plus. C'était stressant, mais émouvant."

Sur les réseaux sociaux, au travers desquels elle a officialisé sa relation avec Jérémy Frérot, Laure Manaudou n'a pas manqué de féliciter son frangin dans un message teinté d'amour.

En décrochant le titre sur 50m papillon, Florent Manaudou se rapproche un peu plus de sa soeur, qui capitalise 13 titres individuels et en relais en grand bassin lors des grands rendez-vous, contre 8 à son frère. Ce qui ne devrait pas être un problème pour cette force de la nature au sourire facile et à la décontraction déconcertante...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image