Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Depardieu accusé de viols : ce que révèlent les caméras de son domicile, des "messages troublants"

15 photos
Voir 15 photos
Gérard Depardieu accusé de viols : ce que révèlent les caméras de son domicile, des "messages troublants"
Comme le dévoile "Le Parisien" dans un article paru le 23 février 2021, l'exploitation des caméras de surveillance du domicile de Gérard Depardieu a porté ses fruits. Les téléphones portables des deux acteurs ont également été analysés, révélant des échanges "troublants".

Mardi 23 février 2021, on apprenait que Gérard Depardieu avait été mis en examen pour "viols" et "agressions sexuelles". Des faits supposés commis l'été 2018 sur une jeune comédienne. Le parquet de Paris a demandé à un juge d'instruction d'enquêter sur les accusations de viol, après avoir classé la plainte sans suite dans une première procédure.

La victime a ensuite obtenu mi-août 2020 la reprise de l'enquête via une plainte avec constitution de partie civile, un recours qui permet la désignation quasi automatique d'un juge pour relancer les investigations. Comme l'explique un article du Parisien, Gérard Depardieu avait connu la jeune femme via son père, également du milieu artistique. Ils échangeaient alors régulièrement par SMS et l'acteur conseillait sa jeune consoeur. Elle expliquait avoir subi une agression sexuelle le 7 août 2018 dans l'hôtel particulier de l'acteur, situé à Montparnasse à Paris. Elle l'accusait également d'un second viol, toujours à son domicile, le 13 août. L'actrice portait plainte quatorze jours plus tard.

Pour Gérard Depardieu - qui réfute ces accusations depuis le début - ces relations étaient consenties. L'analyse de plusieurs caméras de vidéosurveillance par les policiers du 3e district de la PJ parisienne ont permis de capter ce qu'il s'est passé dans le salon, mais pas dans la chambre. "On y voit, lors de la première rencontre, les deux comédiens discuter, puis le célèbre acteur pratiquer une pénétration digitale à la jeune actrice, avant qu'ils ne montent à l'étage l'un après l'autre, où aucune caméra n'est installée", expliquent nos confrères du Parisien.

Le quotidien a également obtenu l'exploitation des téléphones des deux comédiens, révélant de "nombreux échanges troublants", notamment un dans lequel Gérard Depardieu compare la jeune femme à la chanteuse Barbara.

"Mon client conteste sa mise en examen. Je déplore qu'elle soit rendue publique, la présomption d'innocence étant une nouvelle fois bafouée", a affirmé l'avocat de l'acteur, Me Hervé Temime.

Gérard Depardieu reste présumé innocent des faits qui lui sont reprochés jusqu'à fermeture définitive du dossier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image