Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Depardieu en Dominique Strauss-Kahn : Abel Ferrara le veut plus que tout

3 photos
Lancer le diaporama

Marginal mais tenace, Abel Ferrara est un cinéphile amoureux de son art. Lorsqu'il ne raconte pas les derniers instants d'un couple dans son intimité à quelques minutes de l'apocalypse, il fait part de ses multiples ambitions. Pour AlloCiné, le réalisateur américain de 61 ans a réaffirmé sa volonté de tourner avec Gérard Depardieu un portrait de Dominique Strauss-Kahn. Un projet audacieux mais complexe selon le réalisateur du mythique The King of New York : "On essaye de réunir l'argent, depuis longtemps", affirme-t-il, avant de révéler en être "au point de vouloir abandonner".

Son film portera sur une semaine stratégique dans la vie de l'homme politique français : celle où son existence bascule après qu'il a été accusé du viol de Nafissatou Diallo. "Je n'ai pas envie d'abandonner, parce qu'il y a cette histoire", martèle-t-il avec conviction, avant d'ajouter que cela "pourrait faire un super film". Si Abel Ferrara semble persuadé de pouvoir un jour mettre en scène cette histoire à l'écran, il lui faudra un petit coup de pouce financier. Dans sa carrière, Abel Ferrara accuse de nombreux projets avortés faute de moyens. Un triste sort que pourrait connaître ce film, bien que porté par Gérard Depardieu avec qui Abel Ferrara veut ardemment tourner.

Celui partage depuis huit ans sa vie avec l'actrice Shanyn Leigh (4h44 : Dernier jour sur Terre) s'attache à la notion d'authenticité qui habite son cinéma. De ses origines new-yorkaise (il est né dans le Bronx) à ses projets actuels, Ferrara s'est imposé comme un adepte de la vérité, entre scandales et noirceur. C'est donc sur des faits qu'il se basera pour ses prochains longs-métrages. "Je ne suis pas dans tous ces clichés à la con", explique-t-il de son habituel ton sans concession. Stigmatiser DSK ou supputer autour de la mort du réalisateur Pier Paolo Pasolini (le sujet de son autre long-métrage où Dafoe tiendra le rôle-titre) ? Très peu pour celui qui avait refusé de diriger Total Recall (que fera Paul Verhoeven), mettant en avant un script "qui n'allait nulle part".

Si Abel Ferrara assure vouloir tourner avec Gérard Depardieu dans le rôle de DSK, rien n'en est moins sûr quant à l'issue du film. Pour ce réalisateur qui travaille sur le moment, tout peut donc basculer d'un côté comme de l'autre.

L'interview est à retrouver dans son intégralité sur le site d'AlloCiné.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel