Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gérard Depardieu : 'J'en veux à l'Etat pour ce qu'il a fait à Guillaume'

"Injurié" par le Premier ministre Jean-Marc Ayrault après son départ en Belgique pour raisons fiscales, Gérard Depardieu décide en décembre dernier de rendre son passeport français. Une décision qui va transformer un début de polémique en affaire d'Etat et en long feuilleton qui mènera le monstre sacré du cinéma français jusqu'en Russie en passant par la Belgique. Si son départ fracassant a été motivé par des raisons fiscales, le malaise était semble-t-il bien plus profond entre Gérard Depardieu et la France, comme en témoigne une interview accordée à France Culture papiers réalisée en novembre dernier (avant que le scandale n'éclate), et dont des extraits sont publiés par TV Mag et Ciné Obs (l'interview sera publiée en intégralité le 28 février).

La relation entre Gérard Depardieu et la France connaît un premier épisode douloureux en 1988, lorsque son fils Guillaume, décédé en 2008, est condamné après avoir été arrêté en possession d'héroïne. "Guillaume a été blessé par l'acharnement d'une juge d'application des peines qui était à Versailles où, alors qu'il avait treize ans, pour deux grammes d'héroïne, il prend trois ans de prison. J'en veux véritablement à l'Etat", lance l'acteur, qui évoque déjà l'idée d'un départ. "Rien que pour ce qu'ils ont fait à Guillaume, je peux me barrer. Je peux déchirer le passeport devant ces putains de caméras."

S'il n'a finalement pas déchiré son passeport français, Gérard Depardieu a fièrement brandi son nouveau passeport russe devant les caméras du monde entier quelques semaines plus tard. Fervent soutien de Vladimir Poutine aujourd'hui, l'acteur ne cachait déjà pas son admiration pour le chef d'Etat. "J'ai beaucoup d'amis russes, Poutine par exemple. Tous les intellos m'en veulent, ils pensent que c'est un tueur, dénonce-t-il. Il faut un type comme Poutine à la tête de l'État russe, avec un tempérament russe. Poutine essaie de rendre un peu de dignité aux gens. Il prend des initiatives (...) Les Pussy Riots, c'est simplement parce que ça gênait le patriarche du Kremlin", juge-t-il.

Très critique envers la fameuse mesure des 75% d'impôts, Gérard Depardieu a une nouvelle fois égratigné François Hollande. "J'ai dû le voir une fois ou deux. Je n'accroche pas, pas assez voyou, plutôt fils à papa", explique-t-il. A contrario, il reste un fidèle de Nicolas Sarkozy, qu'il a soutenu à la présidentielle : "Sarkozy ne m'était pas du tout sympathique, puis après, il me l'est devenu parce que tout le monde était contre lui."

Plus intime, Gérard Depardieu est également revenu sur son rôle de père, parfois difficile à gérer lorsque l'on est une immense star, et ses enfants. "J'ai la nostalgie de ne pas les avoir assez entendus, écoutés. Je ne sais pas pourquoi, peut-être que j'étais sourd à autre chose. Seul a compté le présent pour moi", reconnaît-il aujourd'hui. Une facette plus tendre et émouvante de l'acteur, comme on l'a récemment aperçu lors de son poignant discours en hommage au défunt cinéaste Maurice Pialat durant lequel il a aussi évoqué son fils Guillaume.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Gérard Depardieu a raconté sur TPMP comment il avait été arrêté fin août 2020.
Gérard Depardieu a raconté sur TPMP comment il avait été arrêté fin août 2020.
Lucien Jean-Baptiste et Elsa Zylberstein, à l'affiche de la comédie "Adorables", se prêtent au jeu de l'interview "VNR" pour Purepeople.com. Juillet 2020.
Lucien Jean-Baptiste et Elsa Zylberstein, à l'affiche de la comédie "Adorables", se prêtent au jeu de l'interview "VNR" pour Purepeople.com. Juillet 2020.
Stéphanie de Renouvin, petite-fille par alliance de Sean Connery, a réagi à sa mort sur BFMTV.
Stéphanie de Renouvin, petite-fille par alliance de Sean Connery, a réagi à sa mort sur BFMTV.
François Berléand dans l'émission "L'instant De Luxe", sur Non Stop People.
François Berléand dans l'émission "L'instant De Luxe", sur Non Stop People.
Philippe Lellouche critiques les décisions annoncées plus tôt par le Premier ministre Jean Castex, sur BFMTV, notamment la prolongation de la fermeture des lieux culturels pendant encore trois semaines.
Philippe Lellouche critiques les décisions annoncées plus tôt par le Premier ministre Jean Castex, sur BFMTV, notamment la prolongation de la fermeture des lieux culturels pendant encore trois semaines.
Maïwenn dans l'émission "Quotidien" sur TMC
Maïwenn dans l'émission "Quotidien" sur TMC
Fiona Gélin, invitée dans l'émission L'instant De Luxe, sur Non Stop People.
Fiona Gélin, invitée dans l'émission L'instant De Luxe, sur Non Stop People.
Vincent Lindon ému de parler de sa fille Suzanne dans "Quotidien", le 24 septembre 2020.
Vincent Lindon ému de parler de sa fille Suzanne dans "Quotidien", le 24 septembre 2020.
Sarah Biasini et Anouchka Delon dans le "20h30" de France 2, le 10 janvier 2021.
Sarah Biasini et Anouchka Delon dans le "20h30" de France 2, le 10 janvier 2021.
Nathalie Baye dans l'émission "20h30 le dimanche", sur France 2.
Nathalie Baye dans l'émission "20h30 le dimanche", sur France 2.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image