Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Gucci Masters : Doda redonne le sourire à Athina Onassis, Guillaume Canet épate

Athina Onassis, blessée, et son mari Alvaro de Miranda Neto, dit Doda, au Gucci Masters de Paris le 30 novembre 2012. Doda s'est imposé dans le Prix GDF.
27 photos
Lancer le diaporama
Athina Onassis, blessée, et son mari Alvaro de Miranda Neto, dit Doda, au Gucci Masters de Paris le 30 novembre 2012. Doda s'est imposé dans le Prix GDF.

Le 4e Gucci Masters de Paris a connu vendredi 30 novembre la première soirée à grand spectacle et à grand suspense de son édition 2012, au cours de laquelle l'incontournable "Bosty", alias l'excellent Roger Yves Bost, récent vainqueur de la Coupe des Nations du CSI 5* d'Aix-la-Chapelle, s'est adjugé le Longines Speed Challenge, sponsorisé par la maison d'horlogerie de luxe, chronométreur officiel du Jumping international CSI 5* de Paris.

Dans cette épreuve haletante dotée de 57 500 euros, où tout se joue évidemment au chrono, Bosty et Castles Forbes Cosma ont eu raison, en 63 secondes, des velléités de la star française Kevin Staut et Cheyenne 111 Z HDC, de la Portugaise Luciana Diniz et Lady Lindenhof, et même de la pépite américaine de 18 ans Reed Kessler (récente benjamine en piste aux JO de Londres) avec Ligist, qui ont tous à tour de rôle occupé les avant-postes. Finalement, derrière Bosty, c'est le Belge Grégory Wathelet, avec Kronos d'Ouilly, qui s'emparera de la deuxième place, reléguant la charmante Reed Kessler, qu'on avait vue en compagnie de sa tout aussi prometteuse compatriote Jessica Springsteen lors du gala d'inauguration jeudi soir, à une très belle troisième place.

Juste avant, le premier rendez-vous 5* de ce Gucci Masters, le Prix GDE, avait été dominé par le Brésilien Alvaro de Miranda Neto, époux d'Athina Onassis. La petite-fille du fameux armateur grec est privée de compétition suite à une chute à l'entraînement ce mois-ci aux Pays-Bas, dont résulte une blessure aux vertèbres et qui porte une minerve pour assister à l'événement. A Villepinte, on a vu "Doda" - diminutif de son mari, avec qui elle vit en Belgique - la couvrir d'attentions. Sans doute lui a-t-il dédié sa victoire, acquise sur AD Ashleigh Drossel Dan aux dépens de 45 couples dont Roger Yves Bost et Nippon d'Elle, les champions olympiques par équipes Nick Skelton et Big Star ou encore Patrice Delaveau et Carinjo 9 HDC, qui prendront la deuxième place.

Un soirée qui était à la mesure d'une journée riche en sensations, au parc des expositions de Paris nord Villepinte, où se tient parallèlement le Salon du cheval. Car, après un tour de chauffe que les célébrités engagées dans ce Gucci Masters 2012 ont mis à profit jeudi pour prendre la température de la piste, la journée de vendredi a notamment été marquée par la très belle performance de Louise Rochefort et émaillée par la première participation couronnée de succès de Guillaume Canet, sous le regard fier de sa compagne Marion Cotillard et de leur fils Marcel, 18 mois, qui avait droit à toute la tendresse de son papa quand celui-ci ne montait pas.

Lors du CSI 1* de vendredi matin, qui lançait officiellement le Gucci Masters 2012, seuls sept couples ont réussi un sans faute, dont Louise Rochefort, qui décroche avec Providence la deuxième place derrière Vincent Bartin et Unique de Hurtebise. Fille d'un illustre passionné de cheval nommé Jean Rochefort (il était présent en début de mois pour la conférence de présentation du Gucci Masters), qui l'a eue en 1990 de son mariage en secondes noces avec Françoise Vidal, la jeune femme doit faire le bonheur de son père.

Quant à Guillaume Canet, il fait plutôt le bonheur... de son fils ! L'acteur de 39 ans, privé d'une carrière dans le monde du saut d'obstacles par une mauvaise chute à 18 ans, a honoré de la plus belle des manières sa première participation au rendez-vous hippique international, lui qui y prenait part en tant que simple spectateur lors de la première édition, en 2009 : auteur de deux passages sans faute, Guillaume Canet a prouvé que ses années d'équitation au haras familial n'ont pas été vaines, se classant 5e (avec Breeser) et 6e (avec B) de l'épreuve CSI 1* 1m15 disputée vendredi matin. Un heureux présage aussi pour son retour au cinéma en mars 2013 dans Jappeloup, film du Canadien Christian Duguay pour lequel Guillaume Canet incarne le cavalier Pierre Durand dans cet hommage à Jappeloup, cheval d'anthologie, couvert de lauriers.

A noter d'ailleurs que l'une des six doublures du mythique Jappeloup utilisées pour le tournage était en piste hier : Power de Puychety est monté par Marie Coupérie-Eiffel, nièce de Virginie Coupérie-Eiffel. Cette dernière, ambassadrice et jurée du Gucci Masters, dont Vanille, la fille qu'elle a eue avec Julien Clerc, est également présente lors du concours, sait de quoi il retourne : elle était consultante sur le tournage, et se souvient : "Il y avait les Jappeloup acteurs et les Jappeloup sauteurs. Ca n'a pas été facile de les trouver ! Pierre Durand, Frédéric Cottier et moi avons fait jouer tous nos réseaux pour y arriver, nous avons aussi lancé des appels sur Facebook." Au final, le résultat valait bien tous ces efforts : "La ressemblance avec le vrai Jappeloup est saisissante dans le film. C'est très émouvant pour tous ceux qui ont vécu cette aventure de l'intérieur, à commencer par son cavalier Pierre Durand, Jappeloup fait partie de ces chevaux atypiques qu'on n'attendait pas à ce niveau, mais qui marquent l'histoire et le coeur des gens à jamais. C'est très rare." Rare, c'est également ce qu'il faut retenir de la prestation de Guillaume Canet, que les spécialistes de la discipline ont jugée impressionnante.

A noter du côté des autres people engagés dans cette première épreuve que Nicolas Canteloup, handicapé du fait de ne pas avoir pu reconnaître le parcours puisqu'il animait sa Revue de presque sur Europe 1 juste avant, Benjamin Castaldi, à court de rythme depuis son accident de moto l'été dernier, et Julien Courbet, qui a dû composer pour sa deuxième participation avec les nerfs de son cheval, stressé, n'ont pas encore eu l'occasion de briller autant.

Ce soir, l'ambiance sera plus que jamais au rendez-vous : Charlotte Casiraghi organisera son épreuve originale et spectaculaire Style & Competition au profit de l'Amade, association que préside sa mère la princesse Caroline, présente pour l'occasion.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Agathe Auproux parle de la réaction de son père à l'annonce de son cancer, dans "Morandini Live", sur CNews le 23 octobre 2019.
Julien Tanti et Manon Marsault se prêtent au jeu du Vox Populi de Purepeople. L'occasion d'évoquer leur fils Tiago, les placements de produits, le régime...
Marianne James en interview pour "Purepeople", septembre 2019
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Bilal Hassani à l'afterparty à la Gioia, à Paris, le 21 octobre 2019.
Aya Nakamura et Vincent Cassel sur le plateau de Clique, sur Canal +, le 21 octobre 2019.
Purepeople à la rencontre des Dieux du Stade lors de la soirée de lancement du calendrier 2020 organisée aux Galeries Lafayette des Champs-Elysées le 10 octobre 2019.
Charlotte Gainsbourg et Yvan Attal dans "Vivement dimanche", sur France 2, le 20 octobre 2019.
Claire Chazal évoque ses anciennes amours avec Patrick Poivre d'Arvor dans "Vivement Dimanche", le 20 octobre 2019, sur France 2
Nabilla organise une baby shower pour Milann, le 20 octobre 2019
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel