Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Gwyneth Paltrow : Sa bougie senteur vagin explose encore, une victime réclame une somme délirante

Gwyneth Paltrow : Sa bougie senteur vagin explose encore, une victime réclame une somme délirante
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
14 photos
La bougie senteur vagin de Gwyneth Paltrow explose... et pas que du côté des ventes ! La patronne du site Goop est désormais traînée en justice par un client estimant avoir failli y laisser la vie, comme l'apprend "TMZ.com" le mardi 18 mai 2021. Il réclame beaucoup d'argent.

Attention danger. Les bougies senteur vagin vendues par Gwyneth Paltrow explosent. Elton John, qui en aurait acheté cent exemplaires, devrait se méfier ! Un homme ayant acheté la bougie en question (pour la coquette somme de 75 dollars) depuis le site de l'actrice, Goop, dit avoir failli mourir lorsque l'objet a explosé chez lui. Photos à l'appui, ce résident du Texas nommé Colby Watson a déposé plainte.

Citant des documents judiciaires, TMZ.com révèle que Colby Waston a acheté la bougie "Ceci sent comme mon vagin" sur Internet depuis le site officiel en janvier 2021. Dans sa plainte, il indique avoir allumé la bougie pour la première fois au mois de février et l'avoir placée sur une étagère, insistant sur le fait qu'aucune fenêtre n'avait été ouverte à ce moment-là. Il explique qu'après avoir laissé la bougie allumée pendant "environ trois heures", une large flamme s'est déclarée et l'objet a rapidement explosé, si bien qu'une épaisse fumée noire a envahi la pièce.

Colby Watson indique que la bougie a laissé une trace noire sur son étagère et que la bougie est carbonisée. Ce Texan reconnait que sur le site, il était précisé que la bougie ne devait pas rester allumée plus de deux heures, mais déplore le manque de mise en valeur du message. Il demande désormais réparation et 5 millions de dollars pour la mise en péril de sa vie !

La réponse de Goop ne s'est pas faite attendre. "Nous sommes confiants dans le fait qu'il s'agisse d'accusations sans fondements et d'une tentative d'acquérir une somme d'argent importante d'un produit très médiatisé. Nous faisons confiance aux marques avec qui nous travaillons et à la sécurité des produits que nous vendons. Dans ce cas, Heretic - la marque qui fabrique la bougie - a testé durablement les performances du produit et sa sécurité en respectant les standards de l'industrie", a assuré la marque de Gwyneth Paltrow dans un communiqué.

Ce n'est pourtant pas la première fois qu'une de ces bougies à l'odeur intime explose. Une certaine Jody Thompson, une Britannique de 50 ans, était ravie de son achat rigolo avant que l'objet n'enflamme une partie de son salon. "Je n'ai jamais vu quelque chose comme ça. Tout était enflammé et c'était trop chaud pour que je puisse toucher. Il y avait les enfers dans la pièce. Ça aurait pu brûler ma maison. C'était effrayant sur le moment, mais c'est un peu drôle que la bougie de Gwyneth au parfum de vagin explose dans mon salon", avait raconté Jody Thomspon au Sun en janvier dernier.

Cette femme n'avait pas acheté la bougie directement sur le site officiel de Goop et son authenticité n'a pas pu être prouvée. Dans un communiqué, la marque de Gwyneth Paltrow expliquait avoir alerté le fabriquant au sujet de l'explosion.

Pour près de 70 euros, on peut toujours s'acheter 300 grammes de plaisir inflammable. Cette idée était née d'une simple blague avec le parfumeur Douglas Little. Alors qu'ils travaillaient à deux sur un parfum, elle a lancé : "Ouhhh ça sent le vagin". Elle promet de créer une atmosphère de "fantasme, séduction et d'une chaleur sophistiquée" avec une composition de géranium, citron bergamote, cèdre, rose du Danemark et d'ambre.

Le site Goop - qui a eu le droit à son documentaire Netflix - avait déjà été condamné en 2018 pour avoir vendu des oeufs vaginaux aux nombreuses promesses farfelues (guérison de la dépression, de fuites urinaires...), à une amende de 125 000 dollars pour publicité mensongère.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image