Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Hadja (Koh-Lanta) victime de racisme : "sale noire", "tu pues"... Elle dénonce

Hadja (Koh-Lanta) victime de racisme : "sale noire", "tu pues"... Elle dénonce
Par Hiba Semali Rédactrice
Rattachée à la rubrique télé, Hiba Semali se consacre au petit écran. The Voice, Koh-Lanta, Top Chef, Secret Story, Star Academy ou encore Les Marseillais n'ont aucun secret pour elle.
Hadja n'a pas fait l'unanimité lors du premier épisode de "Koh-Lanta 2020, Les 4 terres" diffusé vendredi 28 août sur TF1. Sur les réseaux sociaux, certains internautes sont même allés jusqu'à lui envoyer des messages racistes. En interview, l'aventurière dénonce.

Hadja participe à la nouvelle saison de Koh-Lanta baptisée Les 4 Terres. Cette jeune handballeuse fait partie de l'équipe de l'Est. Et depuis son passage sur TF1 dans le premier épisode du jeu d'aventure, elle est victime d'insultes racistes. Auprès de nos confrères de L'Union, elle dénonce.

"C'est facile derrière un écran ou un téléphone. Il suffit juste de trouver mon nom sur Instagram et de m'envoyer 'sale noire' ou 'tu pues'. Les réseaux sociaux, ça arrange tous les comportements déviants, du raciste au pédophile", déplore Hadja qui trouve que "c'est important d'en parler sur la place publique". Mais fort heureusement, ce type de message, elle en reçoit très peu par rapport aux mots de soutien. "Sur à peu près 500 messages, j'ai dû en recevoir 15 de ce genre. J'ai surtout reçu des messages positifs et d'encouragements", lance-t-elle.

Il faut dire que la sportive de 28 ans est malgré elle habituée à ces remarques racistes. "Ce que les gens ne comprennent pas, c'est que moi je vis le racisme depuis ma naissance, confie-t-elle. Donc, si vous voulez, ce n'est pas une surprise, je ne suis même pas en colère en fait, c'est tellement dans la normalité." Et de poursuivre : "Moi, maintenant, j'y suis habituée, donc ça ne m'atteint même pas. Mais je suis obligée d'en parler, car il y a plein de gens à qui ça peut faire énormément de mal. C'est quelque chose qui ne devrait pas être normal et qui devrait me blesser, mais j'en tellement reçu que j'ai une sorte de bouclier."

Face à ces insultes racistes, Hadja n'envisage "pas pour le moment" de porter plainte. "Mais si ça continue et que je reçois d'autres insultes ou menaces, oui, je le ferai", assure-t-elle.

Sur Instagram, alors qu'elle a partagé un extrait de cet interview, Hadja a raconté un souvenir douloureux : "Lorsque j'étais jeune et que l'on m'insultait de 'bananina', 'caca', 'négresse' je me faisais petite et courbais l'échine, car je ne me sentais pas à ma place, on ne m'avait jamais appris à réagir face à ce genre de comportement, je ne prenais même pas la peine de les dénoncer." Une époque bel et bien révolue !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image